SYRIE : L’ARABIE SAOUDIENNE HISSE LE DRAPEAU BLANC

  • Par
  • Le 17/12/2016
  • Commentaires (2)
  • Dans SYRIE

L'Arabie saoudite hisse le drapeau blanc

Sat Dec 17, 2016 12:39PM

L'Arabie saoudite dit ne plus s'opposer forcément à un maintien d'Assad au pouvoir. (Photo d'illustration)

L'Arabie saoudite dit ne plus s'opposer forcément à un maintien d'Assad au pouvoir. (Photo d'illustration)

Le site d'information Lebanon 24 se réfère à de "hauts responsables saoudiens" pour affirmer que Riyad demande que les États-Unis fassent preuve de plus de transparence dans le dossier syrien en annonçant clairement leur propre changement de cap. 

"Si les États-Unis ont changé de quelque façon que ce soit leur position officielle concernant la Syrie, qu'ils l'annoncent à Riyad, car Riyad n'est pas nécessairement opposé à un maintien d'Assad au pouvoir à Damas. Il n'est pas contre, surtout si les États-Unis s'y tiennent", affirme le site, citant ces mêmes sources. 

"Ce que demandent les responsables saoudiens, c'est davantage de transparence américaine dans ce dossier. Ils veulent que les États-Unis leur annoncent clairement leur position et qu'ils ne les laissent pas seuls", ajoute le site.

Lebanon 24 conclut : "La Syrie n'est plus une priorité pour l'Arabie saoudite, qui attend de voir la réaction turque pour s'y conformer." 

Cette information est diffusée à peine quelques jours après la défaite totale des terroristes à Alep. 

http://presstv.com/DetailFr/2016/12/17/498276/Alep-Riyad-capitule


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

BOUNOUH
عريضة "بونوح" - الانسحاب من المملكة العربية السعودية في إدارة الأماكن المقدسة
الاماكن المقدسة ليست ملكا للمملكة السعودية
ومع ذلك و منذعدة سنوات لازالت السعودية تختلق الحواجز من اجل الوصول لمكة المكرمة والمدينة المنورة.
هكذا، وباسم الأمن المزعوم، والكفاح ضد عبادة الأصنام
فقد دمرت الاماكن المقدسة واقآمت مكانها الفنادق الفاخرة
وقالت إنها وضعت نظاما لترخيص يمنع
الفقراء من اجل القيام بمناسك الحج
ليوم مكة المكرمة تشبه مدينة للاسفقاس, خالية من كل روحانية.

لهذا هو السبب فنحن نطلب
1 / إلغاء نظام التصاريح الصادرة عن السلطات السعودية للسفر إلى مكة المكرمة أو المدينة المنورة: هذه التراخيص هي في الحقيقة تتعارض مع الالتزام الديني الحج.
2/ حرية الوصول إلى جميع الأماكن المقدسة للإسلام.
3 / ووقف البناء غير المنضبط والفوضوي التي تحيط حاليا الكعبة
4/إعادة تأهيل مكة المكرمة والكعبة المشرفة كما كانت في عهد النبي محمد ص

5/ . بناء مراكز جديدة في ضواحي الأماكن المقدسة (على بعد 50 كيلومترا على الأقل)، لاستيعاب الحجاج الأكثر ثراء
6 / إن إعادة فتح الحدود للسماح للحجاج بالسفر بحرية إلى مكة المكرمة والمدينة المنورة ويستقر الوقت كما كان في الماضي
7 / تقاسم العائدات المتعلقة بإدارة الأماكن المقدسة ليتم توزيعها بين المؤمنين

ينبغي إعادة النظر في مسألة تفويض إدارة الأماكن المقدسة في المملكة العربية السعودية من قبل الجهات المختصة بما في ذلك المحاكم الدولية ملتزمة باحترام الحرية الدينية.
tourtaux-jacques
  • tourtaux-jacques | 19/12/2016
Pétition "Bounouh" - retrait de l'Arabie saoudite dans la gestion des lieux saints Pour:ONU Les lieux saints n'appartiennent pas à l'Arabie saoudite. Ils appartiennent aux pèlerins. Or, depuis un certain nombre d'années, l'Arabie saoudite ne cesse de créer des barrières à l'accès à la Mecque et à Médine. Ainsi, au nom prétendument de la sécurité et la lutte contre l’idolâtrie, elle a détruit des monuments saints pour construire à leur place des hôtels de luxe. Elle a mis en place un système de délivrance d'autorisations qui empêche les plus pauvres d'effectuer le Hajj. Aujourd'hui, la Mecque ressemble à un petit Las Vegas, loin, très loin de toute spiritualité. C'est pourquoi nous demandons : 1/ La suppression du système des autorisations délivrées par les autorités saoudiennes pour se rendre à la Mecque ou à Médine : ces autorisations sont, en effet, incompatibles avec l'obligation religieuse du Hajj. 2/ L'accès libre à tous les lieux saints de l'islam. 2/ La cessation des constructions anarchiques qui entourent actuellement la Kaaba et qui la défigurent. 3/ La remise en état de la Mecque et de la Kaaba telles qu'elles étaient au temps du Prophète. 4/ La construction de nouveaux centres, en périphérie des lieux saints (50 km au moins), pour accueillir les pèlerins les plus riches. 5/ La réouverture les frontières afin de permettre aux pèlerins de se rendre librement à la Mecque et à Médine et de s'y installer le temps nécessaire comme par le passé. 6/ Le partage des revenus liés à la gestion des lieux saints qui doivent être distribués parmi les croyants. La question de la dévolution de la gestion des lieux saints à l'Arabie saoudite doit être réexaminée par les instances compétentes y compris par des juridictions internationales soucieuses du respect de la liberté religieuse. Les signataires Signer la pétition "Bounouh" - retrait de l'Arabie saoudite dans la gestion des lieux saints

Ajouter un commentaire