SYRIE : L'US ARMY ATTAQUÉE

1ère opération d'envergure contre les forces US/FDS à Deir ez-Zor

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Forces américaines dans la base militaire US à al-Tanf. (Photo via U.S. Army)

Première opération-éclair contre l'armée US : Presque simultanément à la double déflagration à Beyrouth qui a fait de ce port stratégique, de ses dépôts de céréales, de médicaments, de produits alimentaires, électroniques, sanitaires et autres, un "Hiroshima bis" et sur fond d'un curieux appel lancé par l'ambassade US à Beyrouth lequel appel conseille à tous les Américains de porter le masque pour éviter d'être intoxiqués (!), la situation s'est soudain dégradée à l'est syrien pour les USA et Cie.

Double déflagration au Liban: Trump évoque

Double déflagration 

Deux énormes explosions dans le port de Beyrouth ont fait mardi 7 août plus de 100 morts et de 4000 blessés.

A l'est de Deir ez-Zor, et plus précisément dans la région d’al-Hawaij, les forces spéciales US déguisées en FDS ont été pris pour cible des jeunes armés des tribus avant d'être délogés de leur quartier général. Les habitants du village de « Diban » ont donc réussi à les expulser des points de contrôle et des écoles que les Américains déguisés en FDS utilisaient comme quartier général. Ce mercredi, les Américanis et leurs mercenaires des FDS ont donc passé à la contre-offensive, prenant pour cible les populations en colère d'al-Chahil et d'al-Hawaij. Sputnik a rapporté d'intense combats armés entre les Syriens d'une part et les supplétifs des forces US et des officiers américains de l'autre avec en toile de fond des frappes aériennes des avions US qui pourraient décoller d'al-Tanf. Un génocide tout court des tribus de l'est de Syrie qui en sont désormais à attaquer à coup de roquette et de missile des convois militaires et logistiques US, en constante circulation entre l'Irak et la Syrie, est à craindre.  

Pour le reste, les Américains ont déjà aplani le terrain en prétextant qu'il s'agit de résidus de Daech. Signe des temps, al-Tanf, cette base par où Ie couple US/Israël, pilotent ses opérations anti-Résistance au Levant et en Irak a été le théâtre d'un exercices de tir réel de l'armée américaine.

La Résistance passe à l’acte, les supplétifs US ciblés

La Résistance passe à l’acte, les supplétifs US ciblés

D’intenses affrontements ont eu lieu entre les troupes syriennes et les supplétifs des États-Unis qui étaient partis de la base militaire d’al-Tanf.

Selon l’agence de presse irakienne, Al-Maalomah, le commandement de la soi-disant coalition anti-Daech, dirigée par les États-Unis a fait part, mardi, du début des exercices militaires à balles réelles dans une zone à 55 kilomètres du poste frontière d'al-Tanf, situé entre l'Irak, la Syrie et la Jordanie. Cet exercice qui vise évidemment les forces de l'armée syrienne et de la Résistance déployées tout autour d'al-Tanf intervint alors que l'Amérique attend anxieusement que le ciel de l'Est syrien soit doté des capacités de DCA. 

Lire plus: Syrie post-César: les forces US attaquées à al-Tanf, les F-15 US impuissants...

Les éléments de la DCA iranienne ont-ils déjà passé à l'acte face à Israël?

Les éléments de la DCA iranienne ont-ils déjà passé à l'acte face à Israël

Pour certains observateurs, la guérilla armée qui se déclare à Deir ez-Zor contre l'armée d'occupation a toutes les chances de s'étendre vers la base US à al-Tanf et les exercices militaires américains reflètent cette inquiétude surtout que la base est de plus en plus active dans le cadre des raids lancés par Israël contre la Syrie. Début juillet, le régime israélien a pris pour cible des positions militaires syriennes dans les provinces de Hama, de Deir ez-Zor et de Soueïda, les sources bien informées ayant déclaré que les missiles avaient été tirés depuis la base américaine d'al-Tanf. C'est aussi au- dessus d'al-Tanf que les deux F-15 US ont tenté d'abattre un avion de ligne iranien Mahan Air le 23 juillet et à deux reprises avant que l'appareil ne parvienne à se poser à l'aéroport de Beyrouth.

Le premier face-à-face des Syriens avec les forces d'occupation US s'inscrit dans la prolongation d'un état de clash général qui tend à pousser les USA dehors. "Les tribus syriennes ont juré ne pas permettre aux Yankee de les affamer tout en volant leur pétrole", dit une source tribale de l'est de la Syrie. A Beyrouth, les USA ont-ils tenté de renverser la tendance qui se confirme déjà en Syrie à savoir la mise en cage totale d'Israël et partant l'impasse total des plans américains au Moyen-Orient?

L'Iran ouvre le front aérien syrien contre Israël et les Etats-Unis

L'Iran ouvre le front aérien syrien contre Israël et les Etats-Unis

http://french.presstv.com/Detail/2020/08/05/631111/Isra%C3%ABl-Syrie-Russie-Frappes-raids-al-Tanf-exercices-militaires


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire