SYRIE : LE PENTAGONE ATTAQUERA L’ARMÉE RUSSE SANS PRÉAVIS

  • Par
  • Le 28/08/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans SYRIE

Les forces russes seront attaquées sans préavis

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des convois militaires russes en Syrie. ©AFP

Les États-Unis ont décidé d’attaquer l’armée russe en Syrie sans avertissement, a rapporté le site d’information russe Avia-pro.

Après l’incident lors duquel un véhicule blindé de transport de troupes russe a percuté un véhicule blindé américain dans le nord-est de la Syrie où quatre soldats US ont été blessés, l’armée américaine a appelé ses forces à attaquer les convois et les patrouilles militaires russes sans avertissement, et ce en violation des accords sur la création de zones dites de « déconfliction » dans le nord de la Syrie.

Syrie: les officiers russes

Syrie: les officiers russes

Incendie et explosion prémédités, liquidation des forces russes, comment Moscou compte faire face à un nouveau round 

En effet, après que l’armée et les experts américains ont appris qu'un récent incident ayant éclaté entre les forces russes et américaines en Syrie a occasionné des victimes côté américain, des appels ont été lancés à changer de politique envers les Russes en Syrie.

Un commentaire lu sur les médias américains cité par Avia-pro dit que « si les Russes ne veulent pas la paix, ils n'auront plus qu'à s’en vouloir après avoir blessé quatre soldats américains », faisant allusion à l'attaque de l’US Air Force contre des éléments de la force Wagner.

Les B-52 américains prennent d'assaut la Russie!

Les B-52 américains prennent d'assaut la Russie!

L’armée de l’air américaine a déployé dans la nuit de samedi à dimanche au moins six de ses bombardiers stratégiques B-52 aux frontières russes.

Selon Avia-pro, la position officielle des États-Unis sur cette question est également similaire. D’autant plus que les Américains laissent entendre « qu’ils sont prêts à rompre les protocoles de déconfliction avec la Russie après cet incident et à contrer les menaces qui pèsent sur l’armée et les spécialistes américains dans le nord et le nord-est de la Syrie ».

Néanmoins, à en juger par la vidéo publiée sur cet incident, l’armée américaine a subi des dégâts suite à une provocation qu'elle aurait elle-même provoquée : elle a barré la route au véhicule de transport de troupes russe, BTR-82, qui y a simplement répondu en traînant le blindé américain sur plusieurs dizaines de mètres.   

Commentant le 26 août ce 1er clash USA/Russie, les sources anonymes américaines affirment que « quatre forces spéciales US à bord d'un véhicule blindé ont été blessés après avoir heurté un convoi militaire russe dans le nord-est de la Syrie ». Ces sources anonymes disent encore que l'incident implique un véhicule russe. Ce véhicule serait délibérément entré en collision avec l'un des véhicules blindés américains. On parle de « quatre commotions cérébrales » bien que cette information fasse encore débat, d'autres sources US consultées par la revue militaire US The Drive ont juste évoqué que plusieurs soldats US ont été blessés, sans en dire plus.

Du côté de Moscou on rejette la faute sur Washington. La Russie a accusé jeudi les États-Unis d'être à l'origine d'une confrontation tendue en Syrie au cours de laquelle des véhicules militaires et des hélicoptères russes ont encerclé des blindés américains, faisant des blessés chez les soldats américains.

Le ministère russe de la Défense a publié un communiqué dans lequel il assure avoir averti assez tôt la coalition US du déplacement d'une patrouille de sa police militaire 

« Malgré cela, en violation des accords existants, les soldats américains ont tenté de bloquer la patrouille russe », a-t-il affirmé, ajoutant que la police militaire russe avait « pris les mesures nécessaires » pour mettre fin à l’incident et poursuivre sa mission.

Syrie: la Russie a liquidé des GI's?

Syrie: la Russie a liquidé des GI's?

Comme à Aïn al-Asad, frappée par le CGRI, la Russie provoque des commotions cérébrales dans les rangs US...

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/28/632815/Syrie-Russie-USA-incident-convoi-patrouilles-militaires


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire