UNE ALLIANCE DE GROUPES TERRORISTES REVENDIQUE LE DOUBLE ATTENTAT DE DAMAS

Par Le 12/03/2017 0

Dans SYRIE

Les forces  de sécurité syriennes sur les lieux du double attentat à Damas

Une alliance de groupes djihadistes revendique l’attentat de Damas

© AFP 2017 Louai Beshara

INTERNATIONAL

URL courte

Dossier:

Situation en Syrie (hiver 2016/17) (170)

4499217

Le groupe Hayat Tahrir al-Cham a revendiqué la double attaque à l’explosif, qui avait fait samedi au moins 40 morts et 120 blessés dans la capitale syrienne.

Le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham (Organisation de Libération du Levant) a revendiqué dimanche le double attentat perpétré samedi matin au cimetière de Bab al-Saghir situé dans le quartier Bab Moussalla de Damas, a annoncé la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen.

 

Le lieu de la double attaque-suicide à Damas

© REUTERS/ OMAR SANADIKI

Le double attentat de Damas viserait des pèlerins chiites

Selon les premiers éléments de l'enquête, deux bombes de fabrication artisanale ont explosé au moment où des pèlerins chiites quittaient leurs cars près du cimetière de Bab al-Saghir. Les services de sécurité ont plus tard neutralisé une troisième bombe près d'une moto garée à proximité du lieu de l'exposition.

 

L'attentat a fait au moins de 40 morts et 120 blessés. Certains pèlerins hospitalisés après les explosions sont dans un état critique. Les médecins craignent que le nombre des victimes augmente.

Le groupe Hayat Tahrir al-Cham (Organisation de Libération du Levant) a été créé en janvier 2017 sur l'initiative de l'organisation Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra). Il réunit plusieurs formations extrémistes et a pour chef un ancien commandant d'un autre groupe terroriste tristement célèbre, Ahrar al-Cham.

Le cimetière de Bab al-Saghir, qui abrite les têtes des participants de la bataille historique de Kerbala, est un lieu de pèlerinage important pour les musulmans, surtout pour les chiites. La bataille de Kerbala (aujourd'hui en Irak) opposa en 680 quelque 30 000 hommes de Yazid Ibn Mu'awiya à l'armée des partisans de Hussein, fils d'Ali et petit-fils du prophète Mahomet, qui n'était composée que de 72 hommes.

https://fr.sputniknews.com/international/201703121030427492-attentat-damas-revendique-tahrir-al-cham/


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire