UNE BASE MILITAIRE US ILLEGALE ATTAQUEE EN SYRIE. LES USA CONTINUENT D’ENROLER LES TERRORISTES DE DAECH

tourtaux-jacques Par Le 22/06/2021 0

Dans SYRIE

Une base US en Syrie attaquée par des obus…les USA continuent d’enrôler les miliciens de Daech

 Depuis 4 heures  21 juin 2021

forcesus_syrie1

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

Rédaction du site

base_alchadadi1

Une base américaine illégale en Syrie a fait l’objet d’une attaque dans la nuit de dimanche à lundi, a assuré le site de la télévision iranienne arabophone al-Alam.

La base en question se trouve à al-Chadadi, dans la province sud de Hassaké, au nord-est de la Syrie.
Trois obus de mortier ont été tirés sur cette base, vers minuit, a indiqué la télévision selon laquelle il n’y a pas d’information si les tirs ont causé des dommages.

Ces tirs sont intervenus au moment où l’agence de presse syrienne officielle Sana a révélé que « les forces d’occupation américaines ont transféré vers cette base un groupe de terroristes de Daech pour leur faire subir un entrainement par les services de renseignements américains afin qu’ils exécutent des attentats contre l’armée syrienne, les forces russes et les zones résidentielles… ».

prisonniers_daech

Ces miliciens se trouvaient auparavant dans la prison du Lycée industriel à l’entrée sud de la ville de Hassaké qui est gérée par la milice à majorité kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS), collaboratrice de USA.

Pendant le transfert des terroristes, l’aviation américaine opérait un vol à basse altitude au-dessus de Hassaké, précise Sana.

Le mois d’avril dernier, les forces américaines avaient transféré des miliciens daechistes vers le gisement de pétrole al-Omar, dans la province Est de Deir Ezzor.
Le mois précédent, une quarantaine de ces miliciens jihadistes takfiristes avaient été transportés depuis la prison al-Hol à l’est de Hassaké vers la base al-Chadadi.

convoius_syrie

Entretemps, les troupes américaines continuent d’assoir leur présence illégitime selon Damas dans les bases qu’elles ont édifiées dans le nord-est syrien et dont le chiffre dépasse la douzaine.

Le média russe Russia Today a indiqué qu’un convoi formé d’une trentaine de camions dont certains transportaient des bulldozers, des véhicules blindes 4*4 ainsi que des camions couverts transportant des équipements logistiques et des camions citernes est arrivé dans la ville de Qamichli, en provenance du Kurdistan d’Irak, après avoir franchi le passage al-Walid entre la Syrie et l’Irak.

La majeure partie des provinces syriennes de Hassaké, Deir Ezzor et Raqqa, riches en hydrocarbures, sont occupées par les FDS, avec l’aide de la coalition internationale menée par les USA.

Ces zones sont le théâtre d’un mouvement de protestation d’un certain nombre de tribus arabes qui refusent de se soumettre au diktat des milices kurdes de l’YPG. Celles-ci ont procédé ces dernières semaines à une campagne de perquisitions et d’arrestations de jeunes syriens qui ont été emmenés de force vers des camps pour les contraindre à s’enrôler dans leurs rangs.

Ce lundi 21 juin, les miliciens des FDS ont tué une femme en ouvrant le feu sur une voiture de transport en commun, à l’entrée de Tal Hamis qui mène vers Qamichli, alors qu’ils tentaient d’enlever un jeune syrien qui se trouvait parmi les passagers.

m4

En outre, les USA ont essayé une énième fois d’étendre leur présence en direction de l’autoroute internationale M4 qui relie la localité Tal Tamer dans la province de Hassaké à la localité Aïn Issa dans la province de Raqqa.

Selon le site de la télévision libanaise al-Mayadeen, une patrouille russe a intercepté un convoi américain formé de 3 véhicules blindés et d’un quatrième des FDS à proximité du village al-Aaliyat dan la province nord-ouest de Hassaké. Elle l’a empêché de continuer son chemin et l’a contraint à battre en retraite vers Tal Tamer.

Source: Divers

https://french.almanar.com.lb/2097053

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire