LE SUCCÈS D'UN MAIRE COMMUNISTE DANS LA TURQUIE D'ERDOGAN

LE SUCCÈS D'UN MAIRE COMMUNISTE DANS LA TURQUIE D'ERDOGAN

 Solidarité Internationale PCF Turquie 0

08 FÉVR. 2020

En 2014, Fatih Mehmet Maçoglu est devenu le premier maire communiste élu en Turquie depuis la création du parti communiste turque en 2001 (Türkiye Komünist Partisi / TKP). Dans la petite ville d'Ovacik, en Anatolie, il a mis en place un véritable programme révolutionnaire: programme de développement de l'agriculture, gratuité des transports, gratuité de la distribution d'eau, transparence des comptes de la municipalité, etc. Le succès de ce programme l'a conduit à devenir maire de la plus grande ville de la région, Tunceli (35 000 habitants), depuis 2019.

Le descriptif de ce documentaire ARTE est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous (jusque juin 2019). Pour accéder à la vidéo, il faut cliquer sur "Visionner le reportage Turquie: le Che d'Ovacik" (mot de passe / LE_CHE).

ARTE Reportage

ARTE Reportage

TURQUIE : LE " CHE D 'OVACIK" Dans l'est de la Turquie, Fatih Mehmet Maçoglu incarne une utopie en marche et une forme de résistance à la dérive autocrate d'Erdogan. Unique maire communiste du ...

https://arte-magazine.arte.tv/programme/40056/146930

http://solidarite-internationale-pcf.fr/2020/02/le-succes-d-un-maire-communiste-dans-la-turquie-d-erdogan.html


POUR LA PREMIÈRE FOIS DE L’HISTOIRE DE LA TURQUIE, UN COMMUNISTE, MEMBRE DU TKP, REMPORTE LA MUNICIPALITÉ D’UNE CAPITALE DE PROVINCE, DERSIM (82000 HABITANTS).

 Solidarité Internationale PCF Turquie Aucun commentaire

01 AVR. 2019

Fatih Mehmet Maçoglu, nouveau maire communiste de Dersim

Fatih Mehmet Maçoglu, nouveau maire communiste de Dersim

« Solidarité internationale PCF – vivelepcf », 1er avril 2019, sources diverses (TKP, dépêches).

Des élections locales avaient lieu ce 31 mars 2019 en Turquie. Nous avons repris, dans un article précédent, une interview de la candidate du Parti communiste turc à Istanbul. La candidature et la campagne du TKP, en elles-mêmes, constituaient déjà une avancée dans la plus grande ville du pays (résultats définitifs non parvenus).

Beaucoup plus à l’est, à Dersim, municipalité de 82000 habitants, à population mélangée, kurde et turque (avec une tradition religieuse et culturelle alévie), le candidat communiste a emporté le siège de maire.

Félicitations au camarade Fatih Mehmet Maçoglu et aux camarades du TKP ! C’est une première, très encourageante en Turquie.

A la tête de la liste « Solidarité populaire démocratique pour Dersim », Maçoglu a devancé, avec 32,77% des voix, l’équipe sortante du HDP (parti socio-démocrate d’origine kurde) qui obtient 28,21%, le parti kémaliste, 20,59% et l’AKP d’Erdogan, au pouvoir dans le pays, 14,06%, nettement sanctionnés.

Les observateurs turcs mettent ce succès sur le compte de la gestion par les communistes, déjà à l’œuvre, depuis 2014, dans une commune de la municipalité, Ovacik. Inspiré notamment, ouvertement, par les enseignements de Che Guevara, une politique de développement des services publics (baisse du prix de l’eau, gratuité des transports,…), de développement de la production agricole sur un mode coopératif, de démocratisation culturelle, de promotion du travail féminin, a été engagée.     

Avec la sanction nationale, relative, subie par l’AKP, les limites de la démagogie social-démocrate de l’HDP, cette expérience locale a gagné des esprits et des votes.

Fatih Mehmet Maçoglu affiche son ambition : « Nous allons démontrer à tout le pays qu’un modèle socialiste est possible ».

http://solidarite-internationale-pcf.fr/2019/04/pour-la-premiere-fois-de-l-histoire-de-la-turquie-un-communiste-membre-du-tkp-remporte-la-municipalite-d-une-capitale-de-province-de


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire