VANDALISME D'ETAT EN UKRAINE : LES AUTORITES DE LVIV VEULENT DEMANTELER LE MONUMENT DEDIE A L'ARMEE ROUGE

25 Décembre 2020

Jeudi 24 décembre 2020
Vandalisme d'État en Ukraine : Les autorités de Lviv prévoient de démanteler le monument dédié à l'Armée rouge


Un autre épisode inquiétant de la frénésie anticommuniste vient d'Ukraine, alors que les autorités locales de Lviv prévoient de démanteler le Monument de la Gloire de la ville - un mémorial dédié aux héroïques soldats de l'Armée rouge - d'ici la fin février 2021.

Cette décision a été fermement condamnée par les communistes du pays. Petro Symonenko, secrétaire général du Parti communiste d'Ukraine, a déclaré que le démantèlement du monument est "un acte de vandalisme d'État et de terrorisme moral" et a ajouté : "C'est un crime contre la mémoire des soldats de l'Armée rouge, un crime contre la mémoire des compatriotes qui sont morts dans la lutte contre l'infection fasciste, c'est une gifle au visage de la communauté internationale et de tous les membres de la coalition anti-hitlérienne". 
 
Le Monument de la Gloire à Lviv est l'un des nombreux monuments commémoratifs de l'ère soviétique qui ont été pris pour cible par les autorités d'extrême droite ukrainiennes après la soi-disant "Euromaidan" en 2014. Une loi du gouvernement a ordonné le démantèlement de tous les "symboles communistes", mais les monuments de guerre ont été exemptés de cette règle. Les autorités de Lviv ont dû trouver d'autres excuses afin de démolir le Monument de la Gloire.

Les autorités locales ont affirmé que le monument devait être démoli en raison de son mauvais état, suite aux multiples actes de vandalisme commis par des voyous fascistes au cours des années précédentes. Il est caractéristique que la stèle du Monument de la Gloire ait été démolie à Lviv dans la nuit du 3 mars 2019. 

Les autorités de Lviv ont déclaré que le monument - qui a été installé dans la ville en mai 1970 en l'honneur de la victoire contre les fascistes
pendant la Seconde Guerre mondiale - sera remplacé par un "espace public" non défini. 
Les mêmes autorités locales avaient nommé 2019 "Année Stepan Bandera", en l'honneur du tristement célèbre terroriste, fasciste et collaborateur nazi ukrainien, tandis que de nombreuses rues ont été renommées en l'honneur des collaborateurs et des meurtriers nazis.

source : https://www.idcommunism.com/2020/12/state-vandalism-in-ukraine-lviv-authorities-plan-to-dismantle-red-army-monument.html

Tag(s) : #Ukraine#anticommunisme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire