43% D'ENFANTS PAUVRES SOIT 30,6 MILLIONS DONT 5,2 MILLIONS DE MOINS DE 3 ANS

  • Par
  • Le 11/02/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans USA

Record du nombre d’enfants pauvres aux USA depuis la Grande Dépression

 Depuis 3 heures  11 février 2017

enft

 Amérique et Europe - USA

no author

Une étude récente signale que presque la moitié des enfants américains vivent dans la pauvreté. Les difficultés que traverse l’économie américaine ont durement frappé les pauvres du pays mettant en danger les plus vulnérables: les enfants.

43 % soit 30,6 millions d’enfants américains, dont 5,2 millions ont moins de trois ans, vivent dans des familles qui peuvent à peine satisfaire leurs besoins fondamentaux, selon une nouvelle recherche du Centre national pour les enfants dans la pauvreté (National Center for Children in Poverty, NCCP).

Selon les chercheurs, le nombre d’enfants qui vivent dans des familles à faible revenu (moins de 48 072 dollars pour une famille de quatre personnes avec deux enfants) et dans des familles pauvres (moins de 24 036 dollars pour une famille de quatre personnes avec deux enfants) a augmenté pour passer de 42 % en 2009 à 43 % en 2015.

La croissance cette chiffre de 1 % peut paraître statistiquement insignifiante. Toutefois, les chercheurs ont tiré la sonnette d’alarme, avertissant que le nombre total d’enfants pauvres était un record depuis l’époque de la Grande Dépression.

« Le fait qu’aujourd’hui nous avons presque 300 000 enfants de plus qui vivent dans la pauvreté comparé à l’époque de la Grande Récession est préoccupant », a déclaré la directrice du NCCP, Heather Koball.

La plupart de ces enfants pauvres proviennent de familles afro-américaines, hispano-américaines et d’autres minorités ethniques et raciales.

Plus de 60 % des enfants de ces familles vivent dans des familles à faible revenu, tandis que seuls 30 % vivent dans des familles asiatiques ou blanches. Les chercheurs ajoutent que cette dynamique s’accroît ces dernières années.

Les auteurs du rapport ont appelé la nouvelle administration du président américain à accorder une attention particulière à ce problème et à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à cette tendance.

« L’anxiété, la dépression et le stress constant provenant de la vulnérabilité financière laissent une marque durable sur les enfants à mesure qu’ils grandissent vers l’âge adulte, affectant leur bien-être et leur santé. Ces chiffres illustrent pourquoi il est essentiel pour les responsables politiques de comprendre l’impact à long terme de la pauvreté des enfants », a conclu le rapport du NCCP.

Source: Sputnik

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=22015&cid=321#.WJ8c5fnhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire