COVID-19 : INCAPABLE D’ASSUMER LA DRAMATIQUE SITUATION SANITAIRE AUX USA, TRUMP APPELLE L'ONU A TENIR LA CHINE POUR "RESPONSABLE DE SES ACTES".

  • Par
  • Le 22/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans USA

Covid-19: Trump appelle l’ONU à tenir la Chine pour « responsable de ses actes ». Le point en Europe.

 Depuis 24 minutes  22 septembre 2020

trump_ag_onu

trump_ag_onu

 Amérique et Europe - USA

 

 

Rédaction du site

Le président américain Donald Trump a appelé mardi les Nations unies à « tenir la Chine pour responsable dans ses actes » dans la pandémie du Covid-19.
« Au début de la propagation du virus, la Chine a interdit les vols intérieurs tout en autorisant les avions à quitter la Chine et infecter le monde », a déclaré le locataire de la Maison Blanche dans un message pré-enregistré diffusé à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU.
« Les Nations unies doivent tenir la Chine pour responsable de ses actes », a-t-il martelé, au moment où les Etats-Unis sont sur le point de franchir le cap des 200.000 morts.
Plus de 965.000 morts dans le monde

Avec 6.858.130 de cas recensés, les USA sont toujours le pays le plus infecté dans le monde, la pandémie ayant fait au moins 965.760 morts depuis son apparition fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT.

Plus de 31,3 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.
Après les Etats-Unis viennent le Brésil avec 137.272 morts, l’Inde (88.935), le Mexique (73.697) et le Royaume-Uni (41.788).

Deux millions de cas en une semaine
Un record de deux millions de cas de coronavirus (+6%) ont été enregistrés du 14 au 20 septembre, soit « le plus grand nombre de cas signalés en une seule semaine depuis le début de l’épidémie », a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
En revanche, le nombre de morts a diminué de 10%, 37.700 décès ayant été signalés, a détaillé l’OMS dans son bulletin hebdomadaire.

A l’exception de l’Afrique, tous les continents ont signalé une augmentation des cas sur cette période, l’Europe ayant connu la plus forte augmentation des décès (+27% en une semaine).

Dispositif durci en Angleterre
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé mardi que les taux de transmission du nouveau coronavirus plus élevés au Royaume-Uni,  qu’en Italie et en Allemagne étaient dus à la réticence à « obéir aux règles » des Britanniques « épris de liberté ».

« En fait, il existe une différence importante entre notre pays et de nombreux autres pays dans le monde, c’est que notre pays est un pays épris de liberté… Il est très difficile de demander à la population britannique d’obéir uniformément (…) aux règles », a-t-il répondu à une question d’un député travailliste à la Chambre des Communes.

Boris Johnson venait d’annoncer de nouvelles restrictions pour enrayer la progression de la maladie dans son pays, le plus endeuillé d’Europe avec près de la mort de 42.000 personnes testées positives au virus.

Espagne: les Madrilènes appelés à rester chez eux
Le ministre espagnol de la Santé a appelé tous les Madrilènes à limiter leurs mouvements et leurs contacts à « l’essentiel » afin de freiner la propagation de l’épidémie.
Ces déclarations interviennent alors que près d’un million d’habitants de la capitale espagnole et de sa périphérie sont de nouveau soumis depuis lundi, pour une durée de deux semaines, à de sévères restrictions dans leurs déplacements.

Le Nobel de la paix réduit la voilure
Sans banquet, devant une audience réduite et dans un bâtiment plus petit…
La cérémonie de remise du prix Nobel de la paix va réduire la voilure cette année à cause de la pandémie.
Contrairement aux années passées, elle ne se tiendra pas dans le grand hall de l’Hôtel de ville d’Oslo, qui peut accueillir un millier d’invités, mais dans un bâtiment universitaire qui peut abriter une centaine d’hôtes.

L’Assemblée générale de l’ONU aussi
La pandémie a percuté jusqu’à l’Assemblée générale des Nations unies, qui s’ouvre mardi sans aucun chef d’Etat ou de gouvernement présent à New York.
Tous livrent leur discours par messages pré-enregistrés, diffusés sur le site de l’ONU pendant une semaine, avec le coronavirus et ses conséquences comme dénominateur commun.

Belgique : harmonisation européenne sur les voyages
La Belgique va cesser d’interdire les déplacements non essentiels dans des villes et régions européennes classées « rouges » en raison d’une forte circulation du virus, et se conformer à un système européen en cours d’élaboration.
A partir du 25 septembre, les « interdictions » en vigueur pour ces zones seront « remplacées par des avis déconseillant strictement » les voyages.

Source: Avec AFP

http://french.almanar.com.lb/1881761


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire