INDOPACIFIQUE : LES ETATS-UNIS PROJETTENT DE MINER L'INFLUENCE CHINOISE EN ASIE A L'AIDE DE L'INDE

tourtaux-jacques Par Le 13/01/2021 0

Dans USA

Se cacher derrière l’Inde ; éviter de se fâcher avec Pyongyang! 

Wednesday, 13 January 2021 7:10 PM  [ Last Update: Wednesday, 13 January 2021 7:10 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La frégatte lance-missile australienne HMAS Melbourne (au premier plan) et le destroyer lance-missile USS Preble (au second plan), en mer de Chine méridionale, le 18 avril 2019. ©US Navy

Les États-Unis projettent de miner l’influence chinoise en Asie à l’aide de l’Inde. 

Selon Bloomberg, l'administration Trump a déclassifié sa stratégie pour assurer une domination continue sur la Chine, qui se concentre sur l'accélération de la montée de l'Inde en tant que contrepoids à Pékin. 
Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Robert O'Brien, a annoncé mardi 12 janvier la publication du document intitulé « Cadre stratégique des États-Unis pour l'Indopacifique ». 

Lire plus: A2/AD: un concept que les Chinois ont inventé mais que les Iraniens appliquent à merveille face aux Américains"( The National Interest)

Approuvé par Donald Trump en février 2018, le document a fourni les « orientations stratégiques globales » pour les actions américaines au cours des trois dernières années et a été publié pour montrer l'engagement des États-Unis à « garder la région indopacifique libre et ouverte longtemps dans le futur », a déclaré O'Brien dans un communiqué.

Pékin met en garde les USA

Pékin met en garde les USA

Pékin a menacé de riposter fermement à la décision américaine de lever les restrictions concernant les contacts entre les responsables américains et Taïwanais.

« Pékin fait de plus en plus pression sur les nations indopacifiques pour qu'elles subordonnent leur liberté et leur souveraineté à un "destin commun" », a prétendu O'Brien. 
Le document présente une vision pour la région dans laquelle la Corée du Nord ne représente plus une menace, l'Inde prédomine en Asie du Sud et les États-Unis travaillent avec des partenaires du monde entier pour résister aux activités chinoises visant à saper la souveraineté par la coercition.

Lire aussi: Le président chinois demande à ses troupes de se tenir prêtes

Il suppose que la Chine prendra des mesures « de plus en plus affirmées » pour forcer l'unification avec Taiwan et prévient que sa domination sur les technologies de pointe comme l'intelligence artificielle « posera de profonds défis aux sociétés libres », continue Bloomberg. 

Chine:  l'USS Gerald R. Ford cyber-attaqué?

Chine: l'USS Gerald R. Ford cyber-attaqué?

Le porte-avion le plus cher de l’US Navy n’assure pas l’atterrissage et le décollage des chasseurs.

La Chine a déclaré que le rapport avait sensationnalisé la théorie de la « menace chinoise » et montré que les États-Unis étaient « allés à l'encontre de leur propre engagement sur la question de Taiwan ».

Alors que le moment de la publication à peine une semaine avant l'entrée en fonction du président élu Joe Biden soulève des questions sur le motif, les actions de l'administration Trump pour contrer la Chine en Asie ont largement bénéficié d'un soutien bipartisan. Les nouveaux collègues de Biden ont évoqué la nécessité de travailler davantage avec des alliés et des partenaires contre la Chine, qui constitue également un élément clé de la stratégie - en particulier pour renforcer les liens de sécurité avec l'Australie, le Japon et l'Inde.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/13/642957/Chine-Inde-USA-guerre-Obrien-Biden-Trump

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire