LE GENERAL DUNFORD, CHEF DES ARMEES US DEFIE LA RUSSIE, L'IRAN ET LA CHINE

Par Le 23/02/2017 0

Dans USA

Le général Dunford défie la Russie, l'Iran et la Chine

Thu Feb 23, 2017 7:26PM

Le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Joseph Dunford. ©AFP

Le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Joseph Dunford. ©AFP

Le général Joseph Dunford a prétendu que l’Iran ignorait les avertissements des États-Unis et que les Américains jouissaient d’une suprématie militaire sur les Russes.

« Après les avertissements officiels du gouvernement de Trump, le comportement de l’Iran n’a pas changé dans la région », a déclaré le chef d’état-major de l’armée américaine, le général Joseph Dunford.

Le chef d’état-major américain a expliqué au siège du think tank américain Brookings Institute quelle serait la démarche militaire de son pays pendant le mandat de l’actuel président, Donald Trump.

Le général Dunford s’est attardé tout d’abord sur les relations entre Washington et Moscou, qui se sont particulièrement tendues après le rattachement en 2014 de la péninsule de Crimée à la Russie. Selon ses propres termes, même l’investiture de Donald Trump, accusé d’entretenir de bonnes relations avec les Russes, n’a pas pu arranger les rapports entre les deux pays.

Le chef d’état-major américain a évoqué la méthode des Russes, qui consiste à déployer des troupes en péninsule de Crimée et en Syrie, en disant :

« Militairement parlant, les Russes ont recouru ces jours-ci à des tactiques anciennes datant des années 80. »

Dunford croit que l’armée américaine est plus puissante que l’armée russe :

« En ce qui concerne les armements conventionnels, je crois que nous sommes supérieurs aux Russes et je pense qu’ils le savent eux-mêmes. »

« La Russie, a-t-il poursuivi, agit de sorte que les affrontements ne se produisent pas. »

Ce chef d’état-major américain, tout en reconnaissant l’efficacité de l’intervention militaire russe en Syrie, a estimé que les Russes entendaient perturber la crédibilité des États-Unis en les empêchant de remplir leurs engagements vis-à-vis de leurs alliés au sein de l’OTAN.

L’un des journalistes a évoqué la décision de l’ancien conseiller à la sécurité nationale du nouveau gouvernement américain, Michael Flynn, de lancer un avertissement officiel contre l’Iran et a demandé si les Iraniens y avaient prêté attention.

Le général Dunford a répondu :

« Nous n’avons constaté aucun changement dans leur démarche. »

Il a ensuite abordé une confrontation militaire avec les Chinois en mer de Chine méridionale en disant :

« La Chine, tout comme la Russie, est en train de renforcer sa capacité militaire. »

http://presstv.com/DetailFr/2017/02/23/511820/lIran-n-pas-chang-pas-sa-dmarche


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire