LE « PACIFIQUE » TRUMP VEUT LA PLUS GRANDE MARINE DE GUERRE DE L’HISTOIRE

  • Par
  • Le 17/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans USA

Trump compte ériger la plus grande marine de guerre de l’histoire

 Depuis 49 minutes  17 novembre 2016

marineus

 Amérique et Europe - USA

Le président américain élu Donald Trump compte restaurer les taux de croissance de la marine américaine aux temps de Ronald Reagan et bâtir des dizaines de nouveaux navires.

Le futur président américain Donald Trump a promis que lors de sa présidence, la marine américaine compterait 350 bâtiments de combat. Avec ses 272 navires, la marine américaine est considérée actuellement comme la plus grande au monde. Le nouveau président envisage de construire le nombre nécessaire de navires d’ici 10 ans. Selon le site Defense News, ce serait la croissance la plus performante depuis la présidence de Ronald Reagan.

Si ce plan est adopté, la marine américaine se rétablirait au niveau de 1998. Pour Trump, ce projet permettrait de créer des dizaines de milliers de nouveaux emplois. Le projet comprend notamment des portes avions nucléaire de la classe Ford, dont le coût s’élève à 10 milliards de dollars, des sous-marins nucléaires «Virginia », d’une valeur de trois milliards, ainsi que des navires de combat en zone littorale valant 500 millions de dollars chacun.

Cependant, ce n’est là qu’un plan, et pour le réaliser Trump doit trouver des sources de financement et convaincre le Congrès de la nécessité de son projet. Et tant que ce plan n’est pas devenu un document officiel, il ne doit pas être considéré comme un souhait ordinaire. Des experts américains supposent qu’une telle marine pourrait être construite d’ici 2030. Néanmoins, pour ce faire il faudrait commencer les travaux dès l’année prochaine.

Or, actuellement, la situation aux États-Unis reflète plutôt un climat contraire : ces dernières années la marine américaine a été réduite, et la plupart des nouveaux navires ne sont pas assez bons pour poursuivre leur production en série. Ainsi, durant l’année écoulée, la marine américaine a diminué de dix fois le nombre de nouveaux destroyers du type Zumwalt et a considérablement limité les travaux de construction des navires LCS.

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/104399


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire