LE PENTAGONE SE REARME POUR COMBATTRE LA CHINE, SON PRINCIPAL ENNEMI

27 milliards de plus pour combattre la Chine

Wednesday, 03 March 2021 6:33 PM  [ Last Update: Wednesday, 03 March 2021 6:33 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le fameux ICBM chinois, DF-41 lors d'un défilé militaire. (Archives)

Les responsables militaires américains ont évoqué de nouvelles revendications en termes de « dépenses budgétaires pour renforcer la dissuasion contre la Chine, y compris de nouvelles armes, de nouvelles constructions et une collaboration militaire plus étroite avec les alliés des États-Unis dans la région », a écrit le site Web Defense News. L'information tombe alors que Pékin s'occupe de développer ses silos de missiles intercontinentaux.

Un rapport du Commandement Indo-Pacifique des États-Unis remis au Congrès lundi appelle à environ 27 milliards de dollars de dépenses supplémentaires entre 2022 et 2027, avec 4,6 milliards de dollars seulement pour l’exercice militaire en 2022.

Avec quelques changements clés par rapport à la proposition de l’année dernière, le rapport plaide pour de nouveaux missiles et de nouveaux équipements de défense aérienne, des systèmes radar, des bases et des centres de partage du renseignement, des dépôts d’approvisionnement et des champs d’essai dans toute la région, ainsi que des exercices militaires avec des alliés et des partenaires.

Lire aussi :

Au Moyen-Orient pourquoi la Chine est plus dangereuse pour les USA que la Russie?

Plus tôt lors d’une visite dans les locaux du département de la Défense des États-Unis, le président américain Joe Biden a fait part de la création d’un groupe de travail au sein du Pentagone sur la Chine ; ce, alors que la Chine envisage, à son tour, de développer ses silos de missiles intercontinentaux, censés écarter toute menace de la part des États-Unis.

En effet, la Chine cherche à renforcer la « capacité de survie de son arsenal nucléaire pour contrer la menace américaine », selon des analystes relatés par l’agence de presse russe Sputnik.

L’année dernière, un rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm affirmait que « la Chine est en plein milieu d’une modernisation et d’une expansion importantes » de son arsenal nucléaire.

« La Сhine est apparemment en train de développer la capacité de lancer des missiles balistiques intercontinentaux avancés (ICBM) à partir de silos souterrains pour riposter rapidement à toute éventuelle attaque nucléaire », indique l’expert américain Hans Kristensen.

Cet analyste à la Fédération des scientifiques américains affirme que ses estimations reposaient sur une série de photos satellites auxquelles il a pu récemment accéder. Selon lui, les images indiquent que la Chine cherche à contrer tout ce qu’elle pourrait percevoir comme une menace croissante de la part des États-Unis, le Pentagone s’étant jusqu’à maintenant refusé à tout commentaire à cet égard.

L'analyste ajoute que les images semblent montrer que la Chine a commencé à construire au moins 16 silos souterrains dans un immense champ d’entraînement aux missiles près de Jilantai, dans la région du centre-nord du pays. Ces silos s’ajoutent aux 20 autres que la Chine exploite déjà avec un ICBM plus ancien, le DF-5, a expliqué Kristensen.

L’agence de presse AP a rapporté que presque tous les silos suivis par Kristensen semblent avoir été conçus pour accueillir le DF-41, ICBM sophistiqué de l’armée chinoise, capable de cibler l’Alaska et une grande partie de la zone continentale des États-Unis.

Lire aussi :

La Chine promet de riposter à la vente d'arme US à Taïwan..., en vendant ICBM à l'Iran?

L’ICBM chinois de nouvelle génération comprend un composant à combustible solide qui permet à un opérateur de préparer plus rapidement le missile pour le lancement, par rapport au DF-5.

Kristensen a affirmé que le progrès évident de la Chine dans le sens de développement des silos où les DF-41 peuvent être stationnés montre qu’« ils [les Chinois] essaient de renforcer la capacité de survie de leur force [nucléaire] » et que « cela soulève des questions sur cette stratégie nucléaire très délicate ».

Ces affirmations interviennent après que le Pentagone a fait valoir l’été dernier dans son rapport annuel sur les développements militaires chinois que Pékin prévoyait de renforcer la capacité en temps de paix de ses forces nucléaires en plaçant davantage d’ICBM dans des silos souterrains.

Une grande muraille de Chine souterraine 

« Une grande muraille de Chine souterraine ». C’est ainsi que Wang Xiangsui, ancien colonel de l’armée chinoise devenu professeur d’université à Pékin, décrivait en novembre 2020 le « titanesque système de tunnels qui s’étend sous le territoire chinois ». Il sert à transporter les armes nucléaires jusqu’à différents points stratégiques du pays, bien à l’abri de la surveillance des satellites-espions américains. Wang Xiangsui estime qu’avec cette nouvelle structure logistique, la Chine pourrait répondre à une attaque nucléaire sur son sol, même si ses plus hauts centres de commandement sont annihilés.

Lire aussi :

"Les USA ne sauront gagner face à la Chine à moins de tirer une bombe nucléaire"

L’ancien haut cadre militaire chinois estime qu’en raison des mesures prises au cours des 20 dernières années par Pékin, les Américains ne sont plus confiants quant à leur chance de réussir dans une éventuelle attaque nucléaire contre la Chine.

Dénonçant les allégations américaines d’après lesquelles seulement un nombre limité d’ogives nucléaires chinoises survivrait à une éventuelle attaque atomique américaine, Wang Xiangsui s’est voulu rassurant sur les mesures établies par Pékin afin de riposter à une éventuelle attaque atomique américaine, par une seconde attaque atomique.

https://french.presstv.com/Detail/2021/03/03/646491/missile-intercontinental-chine-guerre-atomique-usa

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
François Goyi
De toutes les façons tous les pays du Monde qui ne sont pas sous la domination américaine sont les ennemis des américains dans le monde

Ajouter un commentaire