LES ETATS-UNIS EN PANNE D'ESSENCE. 17 ETATS EN ALERTE

tourtaux-jacques Par Le 12/05/2021 0

Dans USA

17 Etats en alerte, les USA manquent d'essence

Wednesday, 12 May 2021 6:06 PM  [ Last Update: Wednesday, 12 May 2021 6:03 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Une station service à court d'essence à Norfolk, en Virginie, le 11 mai 2021. ©Reuters

Ce n'est pas seulement en Syrie que les gens sont poussés à faire la queue pour l'essence pour cause des sanctions des États-Unis car les « hackers » ont décidé que l'administration américaine soit sanctionnée de facto.

Les automobilistes de certains États de la côte est américaine se ruent sur les stations-service de peur qu'une pénurie de carburant se présente, après une cyberattaque d'ampleur contre un réseau d'oléoducs, selon France 24.

Cette chaîne de télévision française a publié un rapport sur son site web à propos de la panique qui règne devant les pompes à essence. 

Lire aussi: Le méga Pipeline US cyber-attaqué..., et si c'était une riposte?

Craignant une large pénurie d'essence après l'attaque informatique d'un important réseau d'oléoducs aux États-Unis, de nombreux automobilistes se sont rués mardi 11 mai à la pompe dans certaines zones de la côte est, poussant les autorités à prendre des mesures d'urgence pour faciliter l'approvisionnement et éviter la panique, rapporte France 24. 

Et d’ajouter : « Autour des grandes villes de Caroline du Nord, Atlanta, Raleigh et Charlotte, environ 30 % des stations étaient à court d'essence mardi soir selon le site spécialisé dans le suivi des prix de l'essence GasBuddy. Dans l'ensemble de l'État, plus de 10 % des stations étaient à sec, selon la même source ».

1ère frappe russe contre le sol US? !

1ère frappe russe contre le sol US? !

Certains conducteurs craignaient de manquer de carburant après la cyberattaque vendredi sur Colonial Pipeline, qui transporte près de 45 % des carburants consommés sur la côte est du pays. L'entreprise s'active depuis à rétablir le service, en rouvrant progressivement certaines lignes de distribution, et espère restaurer l'essentiel de ses activités « d'ici la fin de la semaine », indique la chaîne d’information française. 

Le coût d'un plein était déjà en forte hausse depuis que l'économie américaine a commencé à rebondir. Le prix moyen dans le pays d'un gallon d'essence (3,79 litres) est monté mardi à 2,99 dollars, son plus haut niveau depuis 2014, selon GasBuddy.

Lire aussi: Le Pentagone déconnecté pendant des heures de ses propres troupes sur le territoire US!

Les gouverneurs de Géorgie, de Caroline du Nord et de Virginie ont pour leur part déclaré l'état d'urgence afin de faciliter l'approvisionnement, en levant par exemple les limites de poids pour les camions transportant du carburant.

Une cyberattaque majeure paralyse depuis le 7 mai le principal oléoduc des États-Unis, qui approvisionne près de la moitié des besoins de carburant de la côte Est américaine. Les spécialistes évoquent un risque de pénurie si cette paralysie devait se poursuivre.

USA: le secteur pétrolier attaqué!

USA: le secteur pétrolier attaqué!

Un important pipeline américain ferme les conduites de carburant après une cyberattaque.

La Maison-Blanche a mis en place une cellule de crise au niveau fédéral chargée d'évaluer l'impact de l'attaque et d'éviter des ruptures d'approvisionnement.

Colonial Pipeline achemine de l'essence et du diesel sur plus de 8 800 km de pipelines à travers les États-Unis. Il transporte chaque jour environ 2,5 millions de barils d'essence et d'autres carburants depuis les raffineries situées dans le Golfe du Mexique vers le centre et le sud-est des États-Unis.

Lire aussi: Des milliers de données piratées: et si c'était un coup Russie-Iran-Chine-Corée du Nord

La Maison Blanche a décrété dimanche l'état d'urgence dans 17 États et dans le district de Columbia.

En parallèle, l'enquête fédérale tente de découvrir qui est derrière cette cyberattaque, l'une des plus importantes jamais menées contre les infrastructures américaines. Plusieurs experts ont jugé dans les médias que cette opération pourrait être lié à DarkSide, un groupe de cybercriminels qui serait basé en Russie.

La pire attaque anti-US en 2021?

La pire attaque anti-US en 2021?

Colonial Pipeline coupée,... 

Les pirates informatiques à l'origine de la cyber-attaque contre la plus grande société américaine de pipelines, Colonial Pipeline, peuvent être liés à la Russie, a déclaré dimanche CNN, citant un ancien haut responsable du cyberespace.

Il a été rapporté plus tôt que le groupe de pirates informatiques connu sous le nom de DarkSide pourrait être associé à l'attaque. Le groupe serait « originaire de Russie », a rapporté CNN. 

« DarkSide cible généralement les pays non russophones », a déclaré CNN, citant la source.
La Russie a démenti à plusieurs reprises les accusations américaines de comportement malveillant dans le cyberespace. « Les États-Unis allèguent sans fondement que la Russie effectue des cyberattaques contre leurs ressources et ne veut pas coopérer dans le cyberespace », a déclaré plus tôt le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolai Patrushev.

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/12/652514/Etats-Unis-essence-Colonial-Pipeline-Russie-hackers-piratage-Dark-side

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire