UN SENATEUR DEMOCRATE US : LA GUERRE DU YEMEN EST UN CAUCHEMAR POUR LA SECURITE NATIONALE AMERICAINE

Un sénateur démocrate : la guerre du Yémen est un cauchemar pour la sécurité nationale américaine

 Depuis 17 heures  29 janvier 2021

chris_murphy

 Amérique et Europe - Spécial notre site - USA

 

Rédaction du site

Le sénateur démocrate américain Chris Murphy a reconnu que les Yéménites ont raison lorsqu’ils tiennent les États-Unis pour responsables des massacres perpétrés dans leur pays, parce que les bombes américaines et Washington ont fourni des armes pour tuer les Yéménites.

Dans un discours au Sénat, Murphy a déclaré que la guerre à laquelle les États-Unis avaient contribué au Yémen avait contribué à créer un environnement pour des groupes extrémistes tels que Daech (EI).

Dans ce contexte, il a décrit cette guerre comme un «cauchemar» pour la sécurité nationale des États-Unis.

Il a également souligné que la participation américaine à ce désastre doit prendre fin et que «sous l’administration du président Joe Biden, les États-Unis ne devraient pas être partie à cette guerre».

Le sénateur démocrate a indiqué que «l’administration Biden a pris un certain nombre de décisions importantes, la première étant l’intention de se retirer de la coalition contre le Yémen et l’autre de suspendre les ventes d’armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, les deux principaux partis en la guerre, et c’est ce qui doit arriver.  »

Dans les détails, il a déclaré: « L’inclusion du groupe Houthi sur la liste du terrorisme empêchera l’arrivée de plus de 80% de l’aide au Yémen », et ainsi la décision de l’administration Trump a empêché l’arrivée de cette aide.

Par conséquent, il a noté que l’administration Biden réexaminait cette décision, « et c’est quelque chose que la plupart des membres du Sénat soutiennent », a-t-il déclaré.

Murphy a clairement indiqué qu’il y avait un consensus chez les partis démocrate et républicain pour arrêter la participation américaine à la guerre contre le Yémen.

Au sujet de l’Arabie saoudite, Murphy a déclaré: « Le royaume est un allié et un partenaire sécuritaire des États-Unis, ainsi que les Emirats ».

Il a ajouté que le Royaume soutient l’accord de normalisation et « c’est important, mais nous devons reconsidérer ces relations pour nous assurer que nous ne participerons pas avec nos alliés qui font des actes qui menacent ou nuisent à notre sécurité nationale ».

Le sénateur démocrate a également déclaré: « Le moment est venu pour nous afin de veiller à ce que nos relations avec les alliés du Golfe soient compatibles avec les efforts de sécurité nationale des États-Unis. »

Il a ajouté: « L’administration Biden a pris un bon départ en examinant nos relations et en se retirant de cette guerre qui a entraîné la mort de milliers de personnes ».

Murphy a indiqué que son discours s’inscrivait dans le contexte de l’explication de l’importance de la décision de l’administration Biden de mettre fin à l’implication américaine dans la guerre au Yémen et de renverser les politiques de Trump qui restreignaient la fourniture de l’aide alimentaire.

Les commentaires de Murphy sont intervenus après que les médias américains ont rapporté, mercredi 27 janvier, que l’administration Biden avait gelé la vente d’avions F-35 aux Émirats arabes unis pour la réexaminer, ainsi qu’un autre accord d’armement avec l’Arabie saoudite.

Le 29 octobre, l’administration de l’ancien président américain Donald Trump a annoncé son intention de vendre 50 F-35 aux EAU.

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/1997844

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire