USA : LES TROIS COUPS DE NASRALLAH !

tourtaux-jacques Par Le 15/09/2021 0

Dans USA

Le Hezbollah entier à l'heure de l'offensif

Wednesday, 15 September 2021 3:19 PM  [ Last Update: Wednesday, 15 September 2021 3:19 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La photo d'un tanker publiée par l'ambassade iranienne à Beyrouth sur Twitter, le 26 juin 2021.

Le premier pétrolier iranien est arrivé au port de Baniyas et le nouveau gouvernement libanais s’est mis sur pied ; voici une victoire irano-syro-libanaise contre l’hégémonie américano-israélienne, indique Raï al-Youm. 

Pour Abdel Bari Atwan, rédacteur en chef du quotidien en ligne Rai al-Youm et célèbre analyste du monde arabe, l’arrivée du premier pétrolier, chargé du carburant iranien, au port syrien de Baniyas est une victoire tripartite, enregistrée par l’Iran, la Syrie et le Liban contre l’hégémonie d’Israël et des États-Unis et constitue le point de départ d’un long trajet qui mènera à l’amélioration de la situation au Liban. 

Lire aussi: Pétroliers iraniens : la Résistance libanaise instrumentalise les USA

Atwan examine, dans l’article que vous allez lire, la manière dont le secrétaire général du Hezbollah a tenu sa promesse et la décision correcte qu’il a prise pour sauver le peuple libanais et neutraliser les complots tramés par les Américains et les Israéliens. Pour cet analyste, Seyyed Hassan Nasrallah est un leader fort, sage et brave qui est doté des caractères d’un « humain » avant d’un « leader » et qui privilégie les « considérations humaines » à toutes autres choses. 

Méditerranée: la

L’arrivée du premier navire transportant du mazout iranien au port syrien de Baniyas, le déchargement de ce navire et l’acheminement des cargaisons vers le Liban via des tankers constituent tous un grand échec pour les États-Unis, Israël et leurs alliés au Liban et brisent le blocus imposé par ces derniers aux trois pays membres de la Résistance.          

Washington a été discrédité chez les Libanais lorsque Seyyed Hassan Nasrallah a déclaré, lors de son discours de lundi soir, que la cargaison du mazout iranien serait distribuée parmi les hôpitaux, les maisons de retraite et les orphelinats ainsi que ceux en ayant un besoin urgent. 

Lire aussi : "La règle d’engagement a ligoté Israël en Méditerranée »

Un leader fort, sage et brave est celui qui est en mesure de prendre et de mettre en application des décisions correctes conformément aux calculs exacts et c’est exactement ce qu’a fait Nasrallah. Pour lui, ce sont les considérations humanitaires qui viennent en premier, surtout quand il s’agit du peuple libanais. 

Liban: la bombe

Liban : la bombe

C’est une victoire tripartite contre les États-Unis, leurs dirigeants, leur ambassadrice au Liban et leurs sanctions ; l’Iran qui a envoyé son pétrolier chargé de mazout, la Syrie qui a défié la loi César en accueillant ce navire dans son port et Seyyed Hassan Nasrallah qui s’était engagé à protéger le navire face à toute attaque organisée par les États-Unis ou Israël. 

Lire aussi: Comment les USA se sont pris dans l’un des pires pièges géostratégiques de leur histoire... signé Nasrallah

Depuis le moment où le Premier ministre désigné du Liban, Najib Mikati, a salué l’arrivée des pétroliers chargés du carburant, il s’est avéré que le gouvernement libanais pourrait se former dès l’arrivée de ces pétroliers en gagnant la vote de confiance du Parlement. 

L’ennemi américain et son supplétif israélien ne comprennent que le langage de force et c’est exactement la raison pour laquelle les combattants de la Résistance en Palestine, au Liban, en Syrie, au Yémen, en Irak et en Iran continuent d’enregistrer de nouvelles victoires. 

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/15/666582/Liban-Hezbollah-Nasrallah-mazout-Iran-carburant-USA

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire