VENEZUELA

VENEZUELA : DES ÉTASUNIENS IMPLIQUES DANS L'INCURSION MARITIME SONT CONDAMNES

Caracas, 11 mai (RHC)- Le Tribunal Suprême de Justice du Venezuela a dicté sentence contre les deux ressortissants étasuniens, Luke Denman et Airan Berry, impliqués dans l’incursion maritime dans l’état de La Guaira le 3 mai.

« Le Tribunal 4 National en matière de Terrorisme et de Délits Associés, a décrété la mesure de privation judiciaire préventive de liberté des citoyens de nationalité nord-américaine Luke Alexander Denman et Airan Berry, pour de présumés délits de terrorisme, de trafic illicite d’arme de guerre pour association de malfaiteurs » signale le communiqué diffusé par le tribunal Suprême de Justice.

Selon le texte, la même condamnation a été infligée à José Socorro Fernández et à Martín Álvarez García, pour de présumés délits de trahison à la patrie, rébellion et conspiration avec un gouvernement étranger.

Sur la liste des personnes privées de liberté figurent aussi José Alvarado, Wilmer  Salinas, Anderson Ríos, Gustavo Hernández, Cosme Alcalá, Raúl Manzanilla, Antonio Sequea, Rodolfo Rodríguez, Jefferson Díaz, Josnars Adolfo Baduel, Víctor Pimienta Salazar et Fernando Noya, ainsi que 14 autres individus.

Ils ont tous été inculpés pour les délits présumés de terrorisme, de trafic illicite d’armes de guerre et association de malfaiteurs au détriment de l’État vénézuélien.

Des fonctionnaires de la Garde Nationale bolivarienne relevant de la Force Armée Nationale bolivarienne ont signalé que trois vedettes de combat aux couleurs de l’armée colombienne ont été saisies dans le fleuve Orénoque.

Pour sa part, le président vénézuélien a annoncé l’arrestation de trois autres terroristes impliqués dans l’incursion de l’état de Guaira.

Edité par Reynaldo Henquen

 

source : http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/222347-des-etasuniens-impliques-dans-l%E2%80%99incursion-maritime-sont-condamnes-au-venezuela


 

UN SOLDAT AMÉRICAIN CONFIRME L'OPERATION POUR ASSASSINER LE PRESIDENT MADURO

 

 

Caracas, 8 may (RHC)- Le vétéran de l’armée nord-américaine  Airan Barry a confirmé les plans d’assassiner le président du Venezuela, Nicolás Maduro, dans le cadre des objectifs de l’incursion terroriste échouée du 3 mai dernier.

Au cours d’une conférence de presse depuis le palais présidentiel de Miraflores à Caracas, le ministre de la communication et de l’information, Jorge Rodríguez a présenté le témoignage du mercenaire nord-américain, un des 23 irréguliers capturés jusqu’à présent par les forces armées et par les organes de sécurité vénézuéliens après la tentative ratée d’infiltration.

Airan Barry a confirmé ses liens avec le sous-traitant militaire Jordan Goudreau, propriétaire de l’entreprise de sécurité SilverCorp USA, qui a signé un contrat millionnaire avec le dirigeant opposant Juan Guaidó pour fixer les termes de l’incursion terroriste selon les preuves documentaires et des déclarations de plusieurs des impliqués.

Il a signalé qu’il a donné de l’assistance en tactiques de combat urbain dans les campements installés en Colombie où se trouvaient entre 50 et 60 paramilitaires sous le commandement du déserteur vénézuélien Antonio Sequea, qui a participé activement à la tentative de coup d’état du 30 avril 2019 dirigée par Guaidó.

Edité par Reynaldo Henquen
source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/222144-un-soldat-etasunien-confirme-l%E2%80%99operation-pour-assassiner-maduro


 

DENONCIATION D'UN NOUVEAU SABOTAGE TERRORISTE CONTRE LE SYSTÈME ELECTRIQUE VENEZUELIEN

 

Caracas, 6 mai (RHC)- La vice-présidente du Venezuela, Delcy Rodríguez, a dénoncé que les lignes de transmission du système électrique national ont été la cible d’une attaque qui a provoqué une coupure de courant qui a affecté plusieurs États du pays.

Delcy Rodríguez a relevé que l’attaque intervient après la tentative échouée d’incursion contre le pays de dimanche dernier. « Nous sommes en processus de rétablissement du service. Le Venezuela vaincra » -a-t-elle ajouté-.

Plutôt, les usagers du réseau social twitter ont fait état de baisses de l’intensité de l’électrisé et de la perte totale du service dans les États de Caracas, de Miranda, de Táchira, de Zulia, de Cojedes, d’Anzoátegui, de Guárico, de Sucre, d’Aragua et de Carabobo.

 

(Russia Today)

Edité par Reynaldo Henquen
source :  http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/221909-un-nouveau-sabotage-terroriste-contre-le-systeme-electrique-venezuelien-est-denonce


 

COMMUNIQUÉ DE L’ANC : VENEZUELA : LA NOUVELLE BAIE DES COCHONS

COMMUNIQUÉ DE L’ANC

Venezuela : la nouvelle baie des Cochons

jeudi 7 mai 2020 par ANC

Le désastre sanitaire qui ravage les États Unis ne change rien à la nature agressive de l’Impérialisme Étasunien,et de ses dirigeants. Trump avait au contraire il y a deux semaines envoyé sa flotte au large du Venezuela, prête à intervenir si l’occasion lui en est donnée. Pour ce Président en quête de réélection, c’est au contraire le moment de montrer ses muscles, pour obtenir les suffrages de la Droite anticommuniste.

Ce prétexte d’intervention armée contre le régime progressiste de Caracas que les USA, avec la complicité de la Droite vénézuélienne. les États Unis et leurs alliés ( le Gouvernement de Colombie, les politiciens de Droite à Caracas entourant le putschiste Guaido ) ont tenté de l’organiser au matin du dimanche 3 mai [1]. Un commando de mercenaires d’un groupe armé états-unien, venu de Colombie, a débarqué pour installer une " tête de pont " au Venezuela. La suite était prévue en cas de réussite : cette enclave putschiste au service du chef autoproclame de la Droite anticommuniste appellerait au secours les USA et leurs alliés Colombiens, prélude à l’occupation du Venezuela par les troupes de Trump, et l’élimination physique du Président Socialiste élu Maduro.

Le problème est que les mercenaires envahisseurs sont tombés sur une résistance qu’ils ne prévoyaient pas, de l’armée nationale et d’un peuple décidé à se défendre. Ils n’ont réussi qu’à laisser sur le terrain quelques cadavres de mercenaires, et à se ridiculiser. Et la justice du pays va inculper Guaido et ses amis pour complicité de trahison !

L’ANC se félicite de cet échec de l’Impérialisme, et constate qu’encore une fois les autorités françaises ont montré leur soumission à l’Impérialisme de Trump, en restant muets face à cette tentative d’invasion. Nous réaffirmons notre solidarité totale avec la Nation vénézuélienne, et son gouvernement légal Bolivarien, comme nous fûmes solidaires en 1961 avec Cuba Socialiste, agressée par les USA lors de la tentative avortée d’invasion de la Baie des Cochons, suivant le même scénario.

Paris le 6 mai 2020


[1] Lire notre article Ici Le Venezuela inflige une nouvelle défaite à l’Empire... et aux grands médias

https://www.jacques-tourtaux.com/blog/venezuela/communique-de-l-anc-venezuela-la-nouvelle-baie-des-cochons.html

 


 

LE PARTI COMMUNISTE DU VENEZUELA REJETTE ET CONDAMNE L'INCURSION DE MERCENAIRES SUR LE TERRITOIRE VENEZUELIEN

 

Caracas, 3 mai 2020.

Le PCV rejette et condamne l'incursion de mercenaires sur le territoire vénézuélien


Le Parti communiste du Venezuela rejette et condamne le nouvel acte d'agression que l'impérialisme américain et la droite apatride ont exécuté ce dimanche matin 3 mai contre le Venezuela, lorsqu'ils ont tenté une incursion sur le territoire vénézuélien par les côtes de l'État de La Guaira avec des commandos terroristes de mercenaires armés, en étant neutralisés par les services de sécurité de l'État.

Cette action est menée dans le cadre de la guerre non conventionnelle et du plan d'agression à multiples facettes de l'impérialisme américain et européen contre le Venezuela. Il est démontré, une fois de plus, que le gouvernement des États-Unis, avec la complicité du gouvernement narco-paramilitaire et terroriste d'Iván Duque en Colombie, continue à préparer des actions déstabilisatrices dans le but de produire une image de violence sur le territoire vénézuélien.

Il est temps d'unir les forces patriotiques et anti-impérialistes vénézuéliennes. À cette fin, il est vital de renforcer le rôle de la classe ouvrière et des travailleurs de la ville et de la campagne dans la direction du processus politique vénézuélien et dans l'attention portée à leurs justes revendications.

Tous nos peuples devraient être en état d'alerte maximale pour élargir et approfondir leur intelligence collective et de masse afin de dévoiler et de démanteler à temps toute tentative d'agression impérialiste et d'exercer la défense cohérente de notre souveraineté, de notre indépendance et de notre intégrité territoriale.

En cette heure de nouvelles agressions de l'impérialisme et de ses laquais extérieurs et intérieurs, la solidarité internationale qui a toujours été offerte par les peuples du monde et leurs organisations démocratiques, progressistes, populaires et révolutionnaires, en particulier les partis communistes et ouvriers, est bien plus nécessaire pour rejeter l'ingérence américaine et, en même temps, pour exiger la levée des mesures coercitives unilatérales et mettre fin au blocus criminel contre le Venezuela.

Renforçons la solidarité et construisons un puissant front anti-impérialiste mondial pour résister et vaincre l'agression de l'impérialisme américain et de ses alliés européens contre les peuples du monde.

Nous ne doutons pas que le Venezuela résistera et vaincra toute agression impérialiste !

source :  http://www.solidnet.org/article/CP-of-Venezuela-El-PCV-rechaza-y-condena-incursion-mercenaria-a-territorio-venezolano/


 

VENEZUELA : MISE EN ÉCHEC D'UNE TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT CONTRE LE PRESIDENT MADURO ET SON GOUVERNEMENT LÉGITIMES

Venezuela : tentative de coup d’état contre Maduro avorté

 Depuis 4 heures  3 mai 2020

coup_etat_venezuela

coup_etat_venezuela

 Amérique et Europe - Venezuela

 

 

L’agence de presse AP, citant plusieurs sources anonymes, rapporte qu’un groupe d’environ 300 « volontaires lourdement armés » a tenté en vain de renverser le pouvoir du président vénézuélien Nicolas Maduro dans un « coup d’État secret » qui aurait été financé par des milliardaires américains.

Les sources ont évoqué l’implication présumée de l’ancien béret vert Jordan Goudreau dans l’opération qui aurait été dirigée par Cliver Alcala, chef des déserteurs militaires vénézuéliens qui est maintenant en prison aux États-Unis pour des accusations liées à la drogue.

Quant à Goudreau, il a pris sa retraite en 2016 et est actuellement à la tête de Silvercorp USA, une société de sécurité privée située près de son domicile sur la Space Coast de la Floride, selon AP.
Goudreau a refusé de commenter la question, citant « la nature de notre travail ».

Toujours selon AP, les autorités américaines et colombiennes « posent des questions » sur le rôle de Goudreau dans le coup d’État manqué qui a suivi les événements fin avril 2019, quand « un cadre de soldats [vénézuéliens] a juré fidélité au président autoproclamé du pays sud-américain Juan Guaido ».
Selon les sources, le « coup d’État secret » a contraint 300 volontaires à entrer au Venezuela « depuis la pointe nord de l’Amérique du Sud », faisant des descentes dans les bases militaires du pays et déclenchant une révolte publique qui devait entraîner l’arrestation de Maduro.

Cependant, une tentative pour déclencher un soulèvement « s’est effondrée en raison de manque de planification précise, d’une querelle entre les politiciens de l’opposition et d’une force mal entraînée qui avait peu de chances de battre l’armée vénézuélienne », a noté l’AP, faisant référence à la police colombienne qui a arrêté en mars une mini-fourgonnette contenant un arsenal d’armes et d’équipements modernes.

Dans ce contexte, l’AP a cité l’ancienne force spéciale de la marine de guerre des États-Unis, Ephraim Mattos, disant qu’« il n’y avait aucune chance qu’ils [les volontaires] réussissent sans une intervention militaire américaine directe ». Il a ajouté que « vous n’allez pas vaincre Maduro avec 300 hommes affamés et sans formation ».

Diosdado Cabello, membre de l’Assemblée nationale du Venezuela, a pour sa part affirmé que le gouvernement surveillait le complot depuis des mois.

Les États-Unis font pression sur le président légitime vénézuélien Nicolas Maduro et son gouvernement pour qu’il démissionne. Ils ont imposé des sanctions économiques contre le pays et limité ses exportations de pétrole.

Source: Press TV

http://french.almanar.com.lb/1739399


 

VENEZUELA : LES USA ENTRENT EN GUERRE

Ouverture d’un Front de Résistance mondial contre la guerre économique américaine

Sat May 2, 2020 6:8PM

Caracas a opté pour d’autres sources de revenus que ses pétrodollars. ©les Echos

Caracas a opté pour d’autres sources de revenus que ses pétrodollars. ©les Echos

Le Venezuela possède d’importantes réserves d’or et de réserves minérales. Alors que les revenus pétroliers continuent de baisser en raison de la baisse de la demande mondiale et des prix du pétrole et de la guerre économique des États-Unis et de leurs alliés contre le Venezuela, ce pays devra utiliser d’autres sources de revenus, telles que les revenus de l’extraction et du traitement de l’or.

Le Venezuela a fourni à l’Iran neuf tonnes de lingots d’or d’une valeur de 500 millions de dollars en échange de l’aide de l’Iran pour la remise en état de ses raffineries d’essence.

Depuis plus d’une décennie, les deux pays sont impliqués dans une véritable guerre économique contre les États-Unis. La propagation du coronavirus et la baisse de la demande mondiale de pétrole, l’une de leurs principales sources de revenus, ont créé de nouveaux défis. Cependant, la livraison d’essence par l’Iran au Venezuela en échange de l’or montre qu’il existe de grandes opportunités au cœur des menaces.

Guerre US contre le Venezuela : le CGRI interviendra?

Guerre US contre le Venezuela : le CGRI interviendra ?

Des navires de la marine américaine ont attaqué et saisi un navire vénézuélien.

Ces dernières années, le Venezuela a connu une forte baisse de la valeur de sa monnaie nationale. Et ses efforts pour relever ce défi, tels que la création de la cryptomonnaie Petro, n’ont pas été couronnés de succès.

La baisse continue des revenus pétroliers et la pandémie du coronavirus n’aident pas à relever les défis de ce pays face à la dévaluation de la monnaie nationale. S’ils sont correctement conçus et mis en œuvre, l’extraction, la transformation et le commerce de l’or peuvent devenir un point d’ancrage pour la stabilité monétaire du Venezuela.

Le Venezuela prépare la guerre...

Le Venezuela prépare la guerre...

Le Venezuela est en mesure de réagir à toute nouvelle tension avec les États-Unis.

Le renforcement des relations économiques entre l’Iran et le Venezuela basé sur l’utilisation de capacités complémentaires pourrait stimuler la puissance économique des deux pays et créer un front mondial de résistance économique à la guerre économique tous azimuts déclenchée par les États-Unis.

Heureusement, dans les années 80 de l’hégire solaire, des efforts importants ont été faits pour le développement des relations économiques bilatérales, et des canaux relativement bons ont été créés à cet effet.

La création d’une banque conjointe irano-vénézuélienne est un exemple de ces efforts. Les entreprises iraniennes sont depuis longtemps actives dans la mise en œuvre de projets industriels, agricoles et énergétiques au Venezuela.

Venezuela: la CIA rate son énième putsch!

Venezuela: la CIA rate son énième putsch!

Un groupe d’environ 300 « volontaires lourdement armés » avait tenté de renverser le pouvoir du président vénézuélien Nicolas Maduro.

 

http://french.presstv.com/Detail/2020/05/02/624455/Venezuela-les-USA-entrent-en-guerre


 

LE VENEZUELA REJETTE LA POSITION DES NATIONS EUROPÉENNES SUBORDONNÉES A LA STRATÉGIE DES USA

Caracas, 29 avril (Prensa Latina) Le chancelier vénézuélien, Jorge Arreaza, a exprimé aujourd’hui rejeter les déclarations des nations européennes, subordonnées à la stratégie des États-Unis en ignorant les efforts du gouvernement bolivarien pour protéger la population contre le Covid-19.

 'Alors qu’hier (mardi) au Conseil de Sécurité (ONU), les États indépendants ont défendu notre souveraineté en reconnaissant les efforts et les réussites obtenues dans le contrôle du Covid-19, un groupe de pays d’Europe a réaffirmé sa subordination totale à la politique d’agression de Washington', a manifesté le diplomate sur Twitter.

Dans un autre message, il a évoqué la gestion erratique de la pandémie par l’Europe, tandis que le Venezuela figure parmi les pays ayant le moins de cas de nouveau Covid-19, avec seulement 329 cas infectés, 142 cas guéris et 10 décès enregistrés à ce jour.

'L’Europe qui a été dépassée en raison de la gestion erratique du coronavirus, prétend distraire son opinion publique en exprimant sa préoccupation face à la pandémie au Venezuela, où nous avons contrôlé le Covid-19 de manière exemplaire par des méthodes propres et la conscience du peuple', a-t-il ajouté.

De même, le chef de la diplomatie vénézuélienne a souligné que l’Union Européenne impose des sanctions au Venezuela et demande de ne pas politiser l’aide humanitaire, alors que ses gouvernements refusent de coordonner l’assistance avec l’exécutif bolivarien et font des envois vers des pays tiers ou des organisations d’origine douteuse à des fins incertaines.

La veille, le président Nicolas Maduro a assuré que le pays sud-américain acceptera l’aide humanitaire de n’importe quelle nation pour le combat face au Covid-19, avec la médiation des organisations Mondiale et Panaméricaine de la Santé.

peo/agp/lrc

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=884062:le-venezuela-repudie-la-position-de-nations-europeennes-subordonnees-aux-etats-unis&opcion=pl-ver-noticia&catid=39&Itemid=101


 

FEDERATION DES TRAVAILLEURS AFRICAINS EN FRANCE ET EN EUROPE (FETAFE) : SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE DU VENEZUELA

Fédération des Travailleurs Africains en France & en Europe (FETAFE)

 

Agence spécialisée de l’Organisation de l’Unité Syndicale Africaine (OUSA)

 

Membre Observateur à l’Union Africaine (UA)

 

COMMUNIQUÉ

 

SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE DU VENEZUELA

 

La Fétafe condamne vigoureusement les manœuvres, voire les tentatives de destabilisation orchestrées par les ennemis et leurs complices de l'intérieur contre le peuple du Venezuela ! La Fétafe réitère son soutien total au gouvernement et au Président Nicolás Maduro Moros, démocratiquement élu.

 

En cette période de grande incertitude, face à la pandémie du Covid19, la Fétafe en appelle à la vigilance de tous les peuples épris de justice et de paix. Elle (Fétafe) reste confiante quant

 

  • la capacité de résistance et de détermination du peuple du Venezuela à défendre sa Souveraineté et son Indépendance pour le triomphe des principes de la Révolution Bolivarienne.

 

 

 

 

 

Fait à Paris le 18/04/2020

 

 

LA DIRECTION

source : courriel ambassade du Venezuela

 

JOURNÉE MONDIALE DE SOLIDARITÉ AVEC LE VENEZUELA

 

19 de avril  2020
Journée mondiale de solidarité avec le Venezuela

Nous, mouvements, organisations et personnes soussignés, élevons nos voix en solidarité avec le peuple vénézuélien, aujourd’hui brutalement assiégé et victime des sanctions criminelles des puissances impérialistes. Aujourd’hui, 19 avril 2020, 210ème anniversaire de la proclamation de l’Indépendance du peuple vénézuélien de la domination de l’ancien empire espagnol, nous manifestons notre soutien résolu  aux luttes du peuple vénézuélien pour préserver son indépendance et exercer son droit à la souveraineté et à l’autodétermination.
Dans ce sens, nous réitérons notre rejet le plus ferme de toute tentative d’ingérence dans les affaires intérieures du peuple du Venezuela, ainsi que de tous les plans élaborés depuis des puissances impérialistes et visant un changement violent de gouvernement de ce pays.  C’est dans ce cadre que s’inscrit la récente manœuvre du gouvernement des Etats Unis avec le dénommé « Plan pour la transition au Venezuela », auquel ont adhéré automatiquement ses alliés de l’Union européenne et certains gouvernements sud-américains.
Ca plan est un pas de plus dans l’escalade d’actions interventionnistes et agressives contre le Venezuela, qui, dans le contexte de la pandémie mondiale, prétend justifier les mesures qui intensifient le blocus et les sanctions illégales unilatérales, rendant encore plus complexes les effets de la pandémie mondiale sur le peuple vénézuélien.
Pour cette raison, nous dénonçons le maintien et l’intensification des mesures coercitives unilatérales et extraterritoriales qui constituent un crime contre le peuple du Venezuela.  Nous demandons la levée immédiate des sanctions illégales du gouvernement des Etats Unis et de l’Union européenne contre le Venezuela et la restitution des ressources financières propriété de la République bolivarienne du Venezuela  retenues illégalement dans des banques internationales, afin qu’elles puissent être utilisées pour les besoins urgents du pays dans la lutte contre le COVID 19 et pour le développement productif national.
Finalement, nous alertons les peuples du monde sur la sérieuse menace d’intervention militaire et de guerre impérialiste contre le Venezuela. Le gouvernement des Etats Unis est en train de préparer un scénario international favorable à une guerre dans la région latino-américaine et des Caraïbes. L’action du Département de Justice étatsunien contre le Président du Venezuela et des hauts fonctionnaires du gouvernement bolivarien, l’augmentation inusuelle de la présence militaire des Etats Unis en Colombie, les exercices militaires communs entre les Etats Unis et la Colombie dans des zones proches de la frontière vénézuélienne et le récent déploiement militaire des Etats Unis dans la mer des Caraïbes sous prétexte d’une prétendue lutte contre le trafic de stupéfiants sont autant d’évidences des dangereuses actions de l’impérialisme étasunien pour provoquer une guerre contre le Venezuela. 
Nous lançons un appel aux peuples du monde à arrêter la folie belliciste de l’impérialisme en Amérique latine et les Caraïbes et à défendre le droit du peuple vénézuélien à l’autodétermination et à la paix.
source :  http://www.wpc-in.org/statements/april-19-2020-world-day-action-solidarity-venezuela