A L'ONU, LE VENEZUELA DÉNONCE L'UTILISATION DE LA PANDÉMIE COMME UNE ARME D'EXTERMINATION

Le Venezuela dénonce l'utilisation de la pandémie comme arme d'extermination
Caracas, 20 août (Prensa Latina) Le gouvernement des États-Unis fait appel aujourd'hui à la pandémie de Covid-19 comme prétexte pour intensifier la politique d'agression contre le Venezuela, a déclaré l'ambassadeur du pays sud-américain à l'ONU, Samuel Moncada.

(Donald) Trump et ses hommes de main utilisent la pandémie comme une arme d'extermination en même temps que l'asphyxie économique. C'est une expérience génocidaire que notre nation n'a jamais connue auparavant et elle exige un maximum de discipline et de conscience pour sauver notre peuple", a écrit M. Moncada sur le réseau social Twitter.

En ce sens, il a dénoncé le fait que le Centre d'études stratégiques internationales (CSIS) utilise le coronavirus comme excuse pour la nouvelle attaque militaire.

Selon eux, dans une première phase, le Venezuela serait submergé par la contagion et les Vénézuéliens désespérés feraient s'effondrer les services de santé de la Colombie et du Brésil", a déclaré le diplomate, rappelant le rôle du SCRS comme l'un des organes de propagande les plus actifs de Washington dans la campagne pour l'invasion du pays sud-américain.

Dans une deuxième étape de la stratégie interventionniste, les gouvernements de Colombie et du Brésil, "désespérés par la menace de pandémie au Venezuela, demanderaient l'intervention des organisations internationales sans obtenir de réponse", a averti le fonctionnaire.

Il a ajouté que les attaques des voisins contre le Venezuela auraient lieu avant les élections présidentielles américaines, alors que l'agression est présentée comme un acte d'"auto-préservation" ou de "défense légitime" contre la menace vénézuélienne.

Face à ce scénario, M. Moncada a souligné que la principale condition pour la réalisation des plans interventionnistes n'est pas encore remplie, car le Venezuela a présenté des résultats supérieurs dans la confrontation de la pandémie par rapport à ses voisins sud-américains.

Selon les chiffres officiels, les autorités vénézuéliennes ont signalé 36 868 cas de Covid-19, dont 69 % ont été guéris, et 303 décès, soit moins de 1 % du nombre total d'infections.

En revanche, le Brésil a compté 3 470 517 personnes infectées et 111 443 décès, tandis qu'en Colombie, ces indicateurs s'élèvent respectivement à 502 178 et 15 979, selon les données du site web worldometers.info.

Leçon pour tous, les ennemis du Venezuela utilisent la pandémie comme une arme de guerre", a déclaré le diplomate vénézuélien, qui a décrit le plan national de santé publique comme un pilier fondamental dans la défense du pays.

mem/wup

source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=390817&SEO=venezuela-denuncia-uso-de-pandemia-como-arma-de-exterminio


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire