DES PETROLIERS IRANIENS EN SYRIE ET AU VENEZUELA

Des pétroliers iraniens s'approchent des ports de la Syrie et du Venezuela

Sunday, 10 January 2021 7:31 PM  [ Last Update: Sunday, 10 January 2021 7:31 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Cette photo, publiée par le ministère vénézuélien de l'Économie, des Finances et des Banques, montre des travailleurs de la compagnie pétrolière publique PDVSA tenant des drapeaux iraniens et vénézuéliens saluent le navire-citerne iranien «Fortune» à la raffinerie El Palito de Puerto Cabello, Venezuela le 25 mai 2020.

La société TankerTrackers qui surveille quotidiennement la progression des navires grâce à l’imagerie satellite, disponible commercialement, rapporte que des pétroliers iraniens transportant du pétrole et de l’essence pour la Syrie et le Venezuela se rapprochent de leurs destinations. 

Un pétrolier iranien transportant deux millions de barils de pétrole brut traverse le canal de Suez et arrivera probablement demain lundi au port syrien de Banias, rapporte l’agence de presse Mehr citant un rapport de TankerTrackers.

La société a également signalé que trois autres pétroliers iraniens s’approchent du Venezuela ayant à son bord un total de 130 millions de litres d’essence.

Au lieu d’emprunter le canal de Suez, ces pétroliers font le tour de l’Afrique depuis le golfe Persique.

Auparavant, Bloomberg avait rapporté que 10 pétroliers iraniens chargés d’essence étaient partis pour le Venezuela.

Il faut généralement 45 jours pour les pétroliers iraniens avant d’atteindre le Venezuela via l’Afrique du Sud, et d’autres pétroliers iraniens devraient bientôt faire le tour du continent depuis le sud.

Selon Tankers Trackers, ces pétroliers embarquent généralement le pétrole brut lourd vénézuélien vers les pays asiatiques après avoir déchargé de l’essence iranienne dans les ports du pays latino-américain.

Iran/Venezuela: la

Iran/Venezuela : 

Uranium enrichi à 20 % au Venezuela. Il y a quelques jours, la société de suivi de pétroliers, Tanker Trackers, avait annoncé qu’un pétrolier affrété par l’Iran à destination du Venezuela était en train de traverser la côte africaine et qu’il entrerait bientôt dans l’océan Atlantique.

La société a annoncé que le pétrolier arriverait au Venezuela dans trois semaines, selon l’agence « Our Oil ».

Auparavant, Bloomberg News avait rapporté que 10 pétroliers iraniens transportant des produits pétroliers se dirigeaient vers le Venezuela.

Le gouvernement vénézuélien a l’intention de marcher vers une économie entièrement numérique à un moment où l’inflation extrêmement élevée avait considérablement dévalué la monnaie nationale.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré dans une interview télévisée que l’accès au dollar était une voie de sortie pour le Venezuela face aux menaces américaines et à la baisse des revenus pétroliers.

Il a noté que 18,6 % du total des transferts financiers du Venezuela sont en dollar, tandis que 77,5 % sont effectués par carte bancaire avec le bolivar, monnaie du Venezuela. Seuls 3,4 % des paiements sont effectués en billet bolivar.

S’exprimant récemment à ce sujet, le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a souligné : « Les États-Unis ont commencé une guerre contre notre monnaie nationale. […] Nous entrons dans une économie numérique plus profonde cette année. Mon objectif est de réaliser une économie 100 % numérique. »

Venezuela: les navires iraniens arrivent

Venezuela: les navires iraniens arrivent

La méga-flotille iranienne accoste au Venezuela.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/10/642690/Venezuela-Iran-Syrie-P%C3%A9trole-Essence-

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire