LE VENEZUELA APPELLE A UNE REUNION D'URGENCE DE L'ONU SUR LE COUP D’ÉTAT US

Le Venezuela a appelé à une réunion d’urgence du Conseil de sécurité sur le coup d’État US

Thu May 14, 2020 4:22PM

Maduro saisit le Conseil de sécurité contre Trump. ©fr.euronews.com

Maduro saisit le Conseil de sécurité contre Trump. ©fr.euronews.com

 Samuel Monccada, représentant vénézuélien à l’ONU, a demandé dans une lettre la tenue d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité pour examiner la tentative de coup d’État menée par les mercenaires à la solde des États-Unis et de la Colombie pour renverser le gouvernement de Nicolas Maduro, président vénézuélien.

« Dans un rapport de 14 pages, Moncada a déclaré au Conseil de sécurité des Nations unies qu’entre les 3 et 4 mai 2020, un groupe de mercenaires et de terroristes organisés, formés et soutenus financièrement par les gouvernements de la République de Colombie et les États-Unis sont entrés illégalement au Venezuela », a rapporté l’agence de presse russe Itar-Tass.

De cette manière, je voudrais demander respectueusement, par votre intermédiaire et en votre qualité de Président du Conseil de sécurité des Nations unies, de reconnaître que l’attaque menée par Bogota et Washington contre le Venezuela les 3 et 4 mai 2020 était une attaque armée contre la paix et la sécurité de mon pays et de la région et de condamner dans un communiqué bien transparent tout recours ou menace d’utiliser la force contre le Venezuela sous toutes ses formes.

Le 3 mai, les autorités de sécurité vénézuélienne ont annoncé avoir réussi à déjouer avec succès le complot des mercenaires qui avaient tenté, en vain, d’envahir le Venezuela depuis la Colombie pour assassiner Maduro en arrêtant plusieurs d'entre eux, dont deux ressortissants américains.

Venezuela: les USA court-circuités!

Venezuela: les USA court-circuités!

Contre US/Israël, comment l'axe de la Résistance pourrait-il passer aux actions "préventive"? Le Venezuela a la réponse...

Luck Denman, un ressortissant américain, arrêté en début de la semaine alors qu’il tentait un coup d’État contre Maduro, a avoué qu’il avait l’intention de prendre en otage le président vénézuélien.

Malgré toutes les preuves existantes, le président américain, Donald Trump, nie toute implication dans la récente tentative de coup d’État contre Maduro. Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a menacé que l’administration américaine utiliserait tout moyen pour protéger ses ressortissants arrêtés au Venezuela.

« Le leader de l’opposition Juan Guaido avait parlé lors de sa visite à la Maison Blanche en février dernier d’une offensive navale contre le Venezuela », a affirmé Maduro.

Maduro a porté cette accusation de tentative de renverser le gouvernement vénézuélien sur la base du témoignage de l’un des mercenaires qui ont été arrêtés.

Dans une allocution télévisée mercredi, Maduro a déclaré que le 4 février 2020, Juan Guaido, chef de l'opposition vénézuélienne avait rencontré  le chef de Silvercorp (une société de sécurité privée), à ​​la demande de Donald Trump pour planifier les détails de l'attaque.

Guerre US contre le Venezuela : le CGRI interviendra?

Guerre US contre le Venezuela : le CGRI interviendra?

Des navires de la marine américaine ont attaqué et saisi un navire vénézuélien.

Le chef de l'opposition vénézuélienne s'est rendu à Washington les 4 et 5 février et a assisté au discours annuel de Donald Trump au Congrès. Trump l'a accueilli comme le "vrai et légitime chef du Venezuela" et a qualifié Maduro de "tyran".

L’accusation portée par Maduro semble être basée sur l'interrogatoire de l'un des accusés, Antonio Scoa. Le détenu a déclaré que Jordan Goodro avait parlé aux mercenaires d'une rencontre à la Maison Blanche avec Guaido. Selon Scoa, l'opération visait à renverser le gouvernement de Maduro et à le transférer aux États-Unis, avec une récompense de 15 millions de dollars pour sa capture.

Par ailleurs, 3 navires de guerre américains, avec un ensemble complet de Tomahawks, ont avancé vers les eaux du Venezuela

L'US Navy a envoyé au moins 3 navires de guerre armés de missiles de croisière Tomahawk vers le large des côtes vénézuéliennes.

Ces navires se trouvent actuellement entre le Venezuela et Cuba, et selon certaines sources, ils sont envoyés directement dans les eaux territoriales de la République bolivarienne, ce qui suscite de sérieuses inquiétudes, notamment dans le contexte cette récente tentative de coup d’État.  

Venezuela: le méga coup russe?

Venezuela: le méga coup russe?

Des troupes russes ont aidé le Venezuela à déjouer une incursion contre le gouvernement de Nicolas Maduro.

Selon certaines sources, actuellement dans la zone située entre le Venezuela et Cuba, on observe 3 navires de l’US Navy, les destroyers à missiles guidés USS Farragut, USS Lassen et USS Preble.

Selon la partie américaine, ces 3 navires de guerre mènent une opération spéciale dirigée prétendument contre le trafic de drogue, mais de nombreuses questions sont soulevées par le fait que des représentants de l’US Coast Guard, dont les navires sont plus adaptés pour traquer et capturer les trafiquants de drogue, ne sont pas impliqués dans cela.

Les experts disent que si les États-Unis veulent vraiment lancer une opération militaire contre le Venezuela, la Russie et la Chine pourraient bien intervenir, compte tenu notamment de leurs intérêts dans ce pays d’Amérique latine.

«L’ère où les États-Unis pouvaient impunément faire tout ce qu’ils souhaitent dans le monde est révolue. « La Russie et la Chine sont prêtes à défier Washington si les États-Unis veulent s’engager dans un conflit militaire au Venezuela », selon ce rapport.

http://french.presstv.com/Detail/2020/05/14/625337/Venezuela-EtatsUnis-Colombie-Nicola-Maduro-Trump-coup-dEtat-Conseil-de-scurit


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire