LE VENEZUELA DEPLORE LA PRÉTENDUE PREOCCUPATION DE L'UE CONCERNANT LA SITUATION DU PAYS FACE AU COVID-19

Caracas, 28 mai (Prensa Latina) Le gouvernement vénézuélien a déploré aujourd’hui la prétendue préoccupation de l’Union Européenne concernant la situation du pays face au Covid-19, alors que la plupart des autoproclamés « donateurs » sont les principaux foyers de coronavirus dans la région.

Dans un communiqué officiel diffusé par la chancellerie, l’Exécutif bolivarien a déclaré que ce sont ces gouvernements qui méritent des ressources et des dons pour faire face à l’effondrement de leurs systèmes de santé, protéger la vie des citoyens et récupérer leurs économies.

Selon le texte, ce spectacle frauduleux vise à tromper la communauté internationale pour légitimer des actes interventionnistes continus, au moyen de fausses et précaires promesses de fonds, prétendument destinés à s´occuper de la migration vénézuélienne.

Il s’agit d’un événement médiatique idéologisé, pris comme prétexte pour attaquer le gouvernement du Venezuela, dans le but de dissimuler les dernières agressions économiques et opérations mercenaires contre le peuple de la nation, a rapporté le communiqué.

Il a été ajouté que, dans la pratique, il s’agissait d’une nouvelle course aux ressources entre les bureaucraties des organismes internationaux et les gestionnaires politiques, sans aucun lien avec les besoins réels des migrants vénézuéliens.

Il s’agit d’une action de maquillage qui vise à laver le suivisme honteux de l’Union Européenne dans sa subordination notoire à la politique de changement de régime de Washington, et sa complicité avec les mesures coercitives unilatérales qui causent tant de dommages et de souffrances au Venezuela, a dénoncé le communiqué.

Le texte de la chancellerie a également qualifié d´inexcusable la dissimulation du retour massif de migrants vénézuéliens motivés par la xénophobie, la discrimination, les mauvais traitements et, plus récemment, par la mauvaise gestion de la pandémie dans les pays d’accueil de la région.

Depuis le milieu de l’année 2019, des milliers de personnes sont rentrées chez elles au Venezuela et aucun témoignage des rapatriés ne prouve qu’ils aient reçu un soutien ou une aide économique de la part de ces gouvernements par l’intermédiaire des donateurs présumés.

À cet égard, le Venezuela a confirmé que ses institutions continueraient à s´occuper des migrants et a appelé l’attention du monde sur la transparence dans l’utilisation et la destination des ressources annoncées, qui correspondent pour l’essentiel à des prêts bancaires. Le gouvernement bolivarien a déclaré que, plus qu’une conférence de donateurs, cet événement peut être qualifié de club de prêteurs et d’escrocs, dont les gouvernements et les banques ont gelé plus de 10 milliards de dollars du peuple vénézuélien au cours des dernières années.

À cet égard, le Venezuela a souligné qu’il s’agissait là d’un acte honteux en ces temps difficiles pour les peuples d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Amérique Latine.

peo/mem/lrc

 

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=884228:le-venezuela-deplore-la-pretendue-preoccupation-de-lue-face-au-covid-19&opcion=pl-ver-noticia&catid=193&Itemid=101


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire