LE VENEZUELA EXHORTE L'ONU A CONDAMNER LA COLOMBIE ET LES USA POUR TENTATIVE D'INVASION

Caracas, 11 mai (Prensa Latina) Le procureur général du Venezuela, Tarek William Saab, a appelé vendredi dernier les Nations Unies à se prononcer sur la violation du droit international par la Colombie et les États-Unis pour avoir soutenu la récente invasion mercenaire (le 3 mai dernier) dans son pays.

 Lors d’une conférence de presse au siège du Ministère Public, pour apporter des détails sur les personnes capturées et impliquées dans l’opération dénommée Gédéon, le magistrat a appelé l’organisme international à répudier ces actions qui violent les normes juridiques les plus élémentaires de cet organisme.

J’appelle le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, la présidence du Conseil de Sécurité et la Haut-commissaire aux droits de l’Homme à se prononcer contre cette violation du droit international par la Colombie et les États-Unis.

Saab a rappelé que tout au long de la semaine l’Exécutif vénézuélien a montré des preuves documentaires et testimoniales de l’implication directe des gouvernements des deux pays dans l’opération maritime terroriste exécutée dimanche dernier sur les côtes de cette nation sud-américaine.

Quelques heures plus tôt, le chancelier Jorge Arreaza a critiqué le silence complice de certains gouvernements et organismes internationaux suite à la récente tentative d’invasion mercenaire sur les côtes vénézuéliennes afin de capturer et d’assassiner le président Nicolás Maduro.

Sur le réseau social Twitter, le chef de la Diplomatie a remis en question la position de ceux qui ne se sont pas prononcés sur ce sujet malgré toutes les preuves présentées par le Gouvernement bolivarien.

Le silence assourdissant des gouvernements et des organisations internationales face à l’agression mercenaire contre le Venezuela est une complicité. Les mêmes qui nous condamnent toujours immédiatement à partir d’informations biaisées ou fausses, se taisent aujourd’hui devant un cas aussi grave et dont les preuves ne manquent pas, a déclaré Arreaza.

Dans un autre message antérieur, le chancelier avait indiqué qu´ absolument toutes les personnes impliquées dans l’agression armée contre le Venezuela avouent qu’elles se sont entraînées en Colombie, avec l´accord du gouvernement de Bogota et le financement de narcotrafiquants de ce pays.

peo/mem/ycv

source :  http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=884120:le-venezuela-exhorte-lonu-a-condamner-la-colombie-et-les-etats-unis-pour-tentative-dinvasion&opcion=pl-ver-noticia&catid=49&Itemid=101


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire