LE VENEZUELA REJETTE "UNE NOUVELLE TENTATIVE D'INTERVENTIONNISME" DES ETATS-UNIS

tourtaux-jacques Par Le 07/01/2022 0

Dans VENEZUELA

6 Janvier 2022

Édité par Reynaldo Henquen
2022-01-05 16:23:53

   

  

Caracas, 5 janvier (RHC) Le Gouvernement vénézuélien a dénoncé la décision des États-Unis de reconnaître l’ancien député Juan Guaidó comme président intérimaire du pays et l’a qualifié de violation du droit international.

"Le Venezuela rejette une fois de plus la tentative interventionniste des Etats-Unis de reconnaître des autorités présumées, en violation flagrante du droit international, de la Constitution et de l’ordre démocratique établi dans le pays par la volonté souveraine du peuple vénézuélien" a souligné le Ministère des Affaires Étrangères dans un communiqué.

De l’avis des autorités vénézuéliennes, le Département d’État cherche à légitimer par un communiqué le fonctionnement d’un "groupe criminel transnational", qu’il accuse d’avoir volé les avoirs de son pays à l’étranger.

"Ce nouvel effort s’inscrit dans le cadre d’une politique avortée et récidiviste des Etats-Unis, qui affecte de manière criminelle la souveraineté du pays et cherche à mettre en péril sa paix et sa stabilité", affirme-t-il.

À cet égard, le Venezuela a condamné la poursuite de la persécution dans le domaine économique et diplomatique par le président américain Joe Biden.

En outre, les autorités vénézuéliennes ont qualifié de contradictoire l’appel à reprendre le dialogue du Mexique lancé par le Gouvernement des États-Unis, après avoir fait extrader et jugé l’homme d’affaires colombien, Alex Saab, accrédité comme diplomate du Venezuela.

"Les autorités américaines lancent en outre un appel contradictoire à reprendre un dialogue qu’elles ont elles-mêmes fait dérailler il y a quelques mois avec l’enlèvement d’un diplomate vénézuélien, membre de la table de négociation", a déclaré le Ministère des Affaires Étrangères.

Le gouvernement des États-Unis a réaffirmé le 4 janvier sa reconnaissance au gouvernement intérimaire créé par l’ancien député Juan Guaidó et a exhorté le président vénézuélien, Nicolás Maduro, à s’asseoir de nouveau à la table de dialogue du Mexique, qui a été suspendue en octobre.

Les négociations entre le gouvernement et l’opposition vénézuélienne ont été suspendues après que les États-Unis ont extradé l’homme d’affaires colombien, Alex Saab, accrédité comme diplomate vénézuélien.

Au cours du dialogue, la délégation du gouvernement vénézuélien a nommé Saab comme membre, alors que celui-ci était détenu au Cap-Vert, sur demande d’extradition des Etats-Unis, pays qui l’accusait de blanchiment d’argent.

Les autorités vénézuéliennes ont assuré que Saab était le représentant du Venezuela dans les négociations avec la Russie et l’Iran pour l’achat de nourriture et de médicaments, et que pour cette raison, les autorités américaines le poursuivaient.

Source Spoutnik

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/281889-le-venezuela-rejette-une-nouvelle-tentative-dinterventionnisme-des-etats-unis

Tag(s) : #Venezuela

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire