VERS UNE ALLIANCE "GAZIERE" VENEZUELA/IRAN ?

Corridor anti-sanction: et si les deux fondateurs de l’Opep tenaient à changer le jeu?

Thursday, 26 November 2020 7:21 PM  [ Last Update: Thursday, 26 November 2020 7:21 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La compagnie nationale PdVSA (Petroleos de Venezuela S.A.) est le principal exploitant des réserves de pétrole du Venezuela. (Photo d'Archives)

« Les relations entre l’Amérique latine et l’Iran nous apportent du pouvoir et de la richesse », a déclaré l’ancien ambassadeur de l’Iran au Venezuela.

Ahmad Sobhani a déclaré, mercredi 25 novembre, que l’Amérique latine présentait une bonne opportunité pour le monde entier.

« Une grande partie des céréales du monde est fournie par les pays latino-américains », a indiqué l’ancien diplomate iranien, ajoutant que l’Iran et le Venezuela étaient parmi les fondateurs de l’OPEP qui avaient beaucoup œuvré pour revivifier cette organisation.

« Une OPEP gazière s’est aussi mise sur pied grâce aux différents pays de l’Amérique latine. Nous importons des céréales du Brésil et de l’Argentine depuis des décennies avant la victoire de la Révolution. En plus, les Latino-Américains sont gentils et accueillent les étrangers, surtout les Iraniens, à bras ouvert. Nous partageons des affinités culturelles et éthiques avec les Latino-Américains. Nous sommes donc en mesure d’entretenir les meilleures relations avec les pays de l’Amérique latine ». 

L'Iran barricade le ciel vénézuélien!

L’Iran barricade le ciel vénézuélien !

Évoquant la poussée de l’esprit anti-impérialiste dans les pays latino-américains, Ahmad Sobhani a déclaré : « Cet esprit anti-impérialiste est une raison de plus qui pousse les Iraniens à développer leurs relations avec les Latino-Américains ».

Soulignant l’importance des bonnes relations avec les pays latino-américains, l’ancien ambassadeur de la République islamique d’Iran au Venezuela a souligné qu’« ils sont nos alliés sur les plans internationaux. Les relations que nous entretenons avec eux nous apportent du pouvoir et de la richesse ».
M. Sobhani a ensuite évoqué l’achat des drones israéliens de faible qualité au prix exorbitant par la Colombie, l’Équateur et le Brésil, en indiquant : « Quand les autres pays disposent de drones, le Venezuela, lui aussi, a le droit d’en avoir pour patrouiller, superviser les forêts et détecter les marées noires. Si le Venezuela veut acheter des drones à l’Iran, nous saluerons sa décision ». 

Venezuela: nouveau coup

Venezuela : nouveau coup

Dans la foulée, Seyyed Reza Tabatabaï, ancien ambassadeur de la République islamique d’Iran en Bolivie et au Mexique, a déclaré qu’il fallait une diplomatie très active entre l’Iran et l’Amérique latine. « Il faut que nous développions nos relations avec les pays latino-américains par une diplomatie générale très active ». 
Reza Tabatabaï a rappelé que la Bolivie était riche en ressources pétrolières et gazières : « Au début du mandat de l’actuel président bolivien, le pays manquait une gestion intégrée pour contrôler ces ressources et richesses, mais la République islamique d’Iran est passée à l’acte pour aider les responsables bolivariens à bien gérer ces bénédictions divines ». 

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/26/639445/Iran-Venezuela-Opep-gaz-petrole-relations-Amerique-latine-

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire