BAHREÏN : APPEL DES OULEMAS A LA DEFENSE JUSQU'A LA MORT DE L’AYATOLLAH QASSEM

Bahrein:la révolution du 11 février prend un tournant dangereux avec l’appel des oulémas à la défense jusqu’à la mort

 Depuis 8 heures  28 janvier 2017

manifssa

 Bahreïn - Monde arabe - Pays du Golfe - Spécial notre site

Rédaction du site

Les oulémas du Bahrein ont publié un communiqué dans la nuit de vendredi, dans lequel ils ont assuré que la défense jusqu’à la mort de l’ayatollah Qassem est un comportement légitime d’aprés la réference religieuse bahreinie, a rapporté la chaine satellitaire iranienne arabophone alAlam.

Dans le texte, les oulémas ont insisté auprès du grand public sur les points suivants:

1. La  défense jusqu’à la mort du chef religieux et patriotique, l’ayatollah  Cheikh Issa Ahmed Qassem  est un comportement confirmé par l’autorité religieuse à Bahreïn.

2. Affronter l’agression lâche et sanglante du régime des Khalifa se traduit par  l’engagement sacré à la réalisation des objectifs de la révolution, par des protestations massives dans les rues dans diverses régions et par une  présence massive populaire dans toutes les manifestations pacifiques.

3. nous insistons sur l’escalade de la colère populaire au plus haut niveau, aussi sur une préparation mentale et morale à se sacrifier  pour la religion et  la nation, et ce en payant ses dettes et en rédigeant son testament.

4. Nous appelons à des marches populaires massives à partir de dimanche dans toutes les régions sous le slogan « Défendons notre religion et notre fierté », vêtus de notre linceuil.

Par ailleurs,   un ministre israélien a reconnu qu »Israël a entrainé  à Tel-Aviv d’un groupe de forces bahreinies anti-émeute  a rapporté le site d’informations libanais Al-Ahed.

 » Le Bahreïn est l’un des pays arabes qui entretient d’étroites relations économiques et sécuritaires avec Israël « , a affirmé Tzachi Hanegbi, ministre israélien en charge de la coopération régionale.

Il a ajouté :  » Les commandants des forces antiémeute bahreïnies sont formées à Tel-Aviv ».

Hanegbi, un des ministres proches du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a déclaré que « cette formation s’inscrivait dans le cadre d’une formation spéciale », a-t-on appris du Times of Israel.

Et de poursuivre :  » Israël est en train d’examiner le développement de ses relations avec les pays arabes ».

« Les membres de la délégation économique israélienne se sont rendus le mois dernier à Bahreïn avec des passeports européens ou américains. Ils se sont entretenus avec des responsables et des hommes d’affaires bahreinis pour discuter de l’investissement dans différents secteurs », a-t-il poursuivi.

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/218271


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire