CONGRES MONDIAL DE LA PAIX : 70 ANS APRES L'APPEL DE STOCKHOLM - RÉAFFIRMONS L'APPEL A LA FIN DE TOUTES LES ARMES NUCLÉAIRES

Par Le 22/03/2020 0

Dans International

70 ans après l'appel de Stockholm - Réaffirmer l'appel à la fin de toutes les armes nucléaires
Dimanche 15 mars 2020

Déclarations
"Nous demandons l'interdiction des armes atomiques en tant qu'instruments d'intimidation et de meurtre de masse des peuples. Nous exigeons un contrôle international strict pour faire appliquer cette mesure.
Nous pensons que tout gouvernement qui utilise en premier lieu des armes atomiques contre un autre pays, quel qu'il soit, commettra un crime contre l'humanité et devrait être traité comme un criminel de guerre. Nous appelons tous les hommes et femmes de bonne volonté du monde entier à signer cet appel. »
Mars 1950

En mars 1950, il y a soixante-dix ans, le Comité permanent des partisans de la paix - partie intégrante de ce qui allait devenir le Conseil mondial de la paix, en novembre de la même année - a lancé l'Appel de Stockholm, une pétition mondiale pour l'interdiction des armes atomiques. Elle a recueilli plusieurs centaines de millions de signatures.
L'Appel de Stockholm - qui comptait parmi ses premiers signataires des personnalités éminentes du monde de la culture, de la science et de l'art - a trouvé un écho auprès des peuples du monde, désormais conscients des bombardements atomiques criminels des États-Unis sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945, et déterminés à ce que de telles horreurs ne se reproduisent plus jamais.
L'aspiration à mettre fin aux armes nucléaires a uni des centaines de millions de personnes à travers le monde, de professions, de domaines d'intervention, d'opinions politiques et de croyances religieuses différentes. Des signatures ont été recueillies dans les usines et les bureaux, dans les champs et les marchés, dans les écoles et les universités, dans les associations et les clubs, sur les places, les avenues et les rues. Dans certains pays, il a fallu agir clandestinement face à la répression fasciste pour recueillir des signatures ; dans d'autres, l'appel a été lancé ouvertement par le biais d'une action de masse de grande envergure.
L'Appel de Stockholm est devenu une immense affirmation mondiale et un cri pour la paix et le désarmement, contribuant à limiter les intentions les plus belliqueuses de l'impérialisme - à savoir la capacité nucléaire avec laquelle menacer les peuples.
Le succès de l'Appel de Stockholm et d'autres campagnes et actions du mouvement pour la paix a facilité la conclusion d'autres accords et traités importants visant au désarmement et à la détente.
Soixante-dix ans après l'Appel de Stockholm, le monde est confronté au danger de la militarisation des relations internationales, d'une escalade de la course aux armements, d'une flambée des dépenses militaires, de guerres d'agression, d'opérations de déstabilisation et de blocus contre des pays et des peuples - une spirale belliciste promue par l'impérialisme américain et ses alliés, à savoir l'OTAN, la Grande-Bretagne et l'UE.
L'abandon par les États-Unis d'importants accords et traités internationaux visant à limiter la prolifération des armements nucléaires est particulièrement préoccupant. Le budget colossal des États-Unis consacré à la modernisation des armes nucléaires et autres armes de destruction massive et la doctrine américaine de la première frappe nucléaire contre d'autres pays, y compris les États dénucléarisés, sont tous approuvés et suivis par l'OTAN.
Compte tenu des arsenaux nucléaires actuels, une conflagration nucléaire compromettrait sérieusement la survie de l'humanité elle-même. À l'occasion de l'anniversaire de l'appel de Stockholm, il est donc nécessaire et très urgent d'unir à nouveau les peuples du monde qui aiment la paix pour exiger :
- la défense et le rétablissement des accords et traités visant à l'endiguement et au désarmement nucléaires
- le rejet d'une nouvelle escalade des armements, y compris l'installation par les États-Unis de toute nouvelle arme nucléaire en Europe
- la signature et la ratification du traité d'interdiction des essais d'armes nucléaires, qui constitue une étape importante vers la sauvegarde de la paix et de la sécurité.

source :  http://www.wpc-in.org/statements/70-years-after-stockholm-appeal-reaffirm-call-end-all-nuclear-weapons


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire