COREE DU SUD, L’AMIE DES USA : MANIFESTATION MONSTRE EXIGEANT LA DEMISSION DE LA PRESIDENTE CORROMPUE

Manifestation monstre à Séoul contre la présidente Park Geun-Hye

Sat Nov 12, 2016 3:9PM

Manifestation monstre dans les rues de Séoul contre la présidente Park Geun Hye, impliquée dans un scandale de corruption, le 12 novembre 2016. ©AFP

Manifestation monstre dans les rues de Séoul contre la présidente Park Geun Hye, impliquée dans un scandale de corruption, le 12 novembre 2016. ©AFP

Des dizaines de femmes et d’hommes se sont joints aujourd’hui, samedi 12 novembre 2016, à l’une des plus grandes manifestations antigouvernementales qu’ait connues la Corée du Sud au cours des dernières décennies. Les manifestants demandent la démission de la présidente Park-Geun Hye, impliquée dans un grand scandale de corruption.

Selon l’AFP, les manifestants à Séoul étaient plus d’un million aux dires des organisateurs et 170.000 aux dires de la police.

En une semaine, c’est la troisième fois que les Sud-Coréens battent le pavé pour demander la démission de leur présidente.

Alors que les autorités sud-coréennes ont appelé la population au calme et à la retenue, 25.000 forces de police, pour la plupart équipées de matériel antiémeute, ont été déployées dans les rues de la capitale sud-coréenne.

La police a fermé également toutes les voies et passages menant au palais présidentiel.

Le vice-Premier ministre sud-coréen vient d’appeler les protestataires à se calmer et à respecter les consignes de la police.  

La présidente sud-coréenne est accusée d'avoir été sous l’influence d'une conseillère opérant dans l’ombre et se nommant Choi Soon-sil. Cette dernière aurait tiré profit de son ascendant sur Park Geun-hye pour obliger de groupes industriels comme Samsung à donner de grandes sommes d’argent à des fondations suspectes, argent qui aurait finalement profité à Choi Soon-sil.

Avec la révélation du scandale, les Sud-Coréens ont peur que la conseillère ne se soit mêlée des affaires de leur pays et qu’elle ait eu accès à des documents secrets.

Selon le dernier sondage Gallup, 90 % des Sud-Coréens sont mécontents de l’attitude de leur présidente et la cote de popularité de cette dernière est tombée à 0 auprès des jeunes de moins de 30 ans.

La semaine dernière, Park Geun-hye s’est excusée solennellement et pour la seconde fois auprès des Sud-Coréens.

Selon Fars News, elle vient de prendre la décision de se démettre de ses fonctions suite aux manifestations d’aujourd’hui.

Le gouvernement sud-coréen n’a toutefois pas encore confirmé sa démission. 

http://presstv.com/DetailFr/2016/11/12/493269/Manifestation-monstre--Soul


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire