DAECH ENDOCTRINE DES ENFANTS EN VUE D’ATTAQUES CONTRE L’OCCIDENT

«Daech» endoctrine des enfants pour planifier des attaques contre l’Occident

«Daech» fournit aux jeunes garçons et filles sur les territoires qu'il contrôle des applications pour accéder à des sites takfiristes, car il fait de plus en plus appel aux enfants pour combattre lors de la bataille en Irak et en Syrie, a rapporté lundi le quotidien britannique The Independent.

«Daech» endoctrine des enfants pour planifier des attaques contre l'Occident.

D'après des responsables militaires et sécuritaires, la tentative de «créer une nouvelle génération de terroristes», vise à mener des attaques en Europe et aux Etats-Unis.

Il y a eu une forte augmentation du nombre d'enfants sur la ligne de front - jusqu'à 50.000 selon certaines estimations - à la suite des lourdes pertes que «Daech» a subies en défendant désespérément Mossoul, son dernier bastion en Irak, et Raqqa, son «califat» en Syrie.

Ils ont même conçu une application destinée à endoctriner les enfants qui est censée leur enseigner l'arabe. Mais les mots qu'ils apprennent sont liés à la violence et à l'extrémisme tels que les chars et les grenades.

Les enfants sont récompensés s'ils se disent prêts à mener des attaques contre l'Occident, les cibles sont des lieux comme la Statue de la Liberté, le Big Ben ou encore la Tour Eiffel.

«Nous sommes évidemment très préoccupés par ce qu'ils apprennent à travers ces applications qui se détachent de la réalité. Mais dans le même temps, nous devons prendre soin de ces enfants quand le moment est venu car des dommages incalculables ont été causés», indiquent les responsables.

La grande majorité des enfants dans les rangs de «Daech» sont syriens et irakiens, avec un grand nombre de Yéménites et de Marocains dans la région. Il y a aussi environ 50 enfants issus de la Grande-Bretagne, un plus petit nombre de France, d'Australie et d'autres pays occidentaux.

En août dernier, une nouvelle vidéo de propagande publiée par le groupe terroriste «Daech» montrait un groupe de cinq enfants, dont un garçon britannique, en train d'exécuter des prisonniers kurdes en Syrie.

«Nous devons considérer ce qui doit être fait avec ces enfants. Certains d'entre eux utilisés pour commettre des actes criminels sont en dessous de l'âge de la responsabilité pénale dans de nombreux pays d'Europe», a déclaré un haut responsable de la sécurité britannique.

Et d’ajouter: «Nous connaissons des enfants venus d'Occident qui ont été emmenés en Syrie, mais il y a aussi des enfants qui y sont nés issus de parents européens. C'est un scénario compliqué et il n'y a pas de solution immédiate pour le résoudre».

Les enfants endoctrinés par le groupe terroriste «Daech» poseront, à leur retour en Europe, un inextricable problème de sécurité, selon les experts.

«Daech» a revendiqué mardi soir l'attentat au camion-bélier qui a visé lundi soir un marché de Noël situé en plein cœur de Berlin.

Source: agences et rédaction

21-12-2016 | 11:13

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21355&cid=321#.WFrs2PnhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire