DECLARATION DU KKE (PARTI COMMUNISTE GREC) SUR LE CONFLIT ARME ENTRE L'ARMENIE ET L'AZERBADJAN

Mercredi 30 septembre 2020
Déclaration du KKE sur le conflit armé entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Dans une déclaration publiée mardi, le service de presse du CC du Parti communiste grec (KKE) fait référence à l'escalade du conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan sur la région du Haut-Karabakh.

La déclaration se lit comme suit :
"Deux peuples qui, pendant 70 ans, dans le cadre de l'Union soviétique, ont vécu ensemble et progressé pacifiquement, jetant les bases d'une nouvelle société sans exploitation de l'homme par l'homme, sont une fois de plus au bord d'une guerre généralisée.
La "blessure" qui s'est ouverte avec la dissolution de l'Union soviétique dans les relations entre les deux peuples a été "malformée" encore davantage au cours des dernières décennies, comme le montrent les conflits dans la région du Haut-Karabakh, dus aux intérêts des classes bourgeoises des deux pays, avec l'ingérence d'autres puissances, comme la Turquie qui se déplace militairement aux côtés de l'Azerbaïdjan, les États-Unis, l'UE et la Russie, qui défendent leurs propres intérêts.
Les informations qui arrivent, ainsi que les évaluations qui peuvent être faites, montrent que les opérations militaires entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie sont liées à la "chaîne" des confrontations intra-impérialistes en Syrie, en Libye, dans la région du Caucase, en Asie centrale, dans les Balkans, en Méditerranée orientale, où s'affrontent de puissants monopoles et des forces impérialistes aux plans différents.

On tente d'orienter les conséquences de la crise capitaliste, l'augmentation des impasses sociales dans les sociétés capitalistes, l'émergence de protestations sociales vers le terrain stérile et dangereux du nationalisme et du massacre des peuples, afin que le pouvoir des classes bourgeoises ne soit pas ébranlé.

Les peuples d'Arménie et d'Azerbaïdjan, qui paient de leur propre sang la promotion de ces intérêts capitalistes ou d'autres - mais toujours étrangers -, doivent tirer les leçons de leur histoire et faire front à la fois aux interventions impérialistes et aux intérêts des classes bourgeoises. Pour construire leur propre "mur" contre les guerres impérialistes, pour graver une stratégie d'affrontement avec le système capitaliste qui génère des crises, des guerres et des réfugiés.


source : http://www.idcommunism.com/2020/09/kke-statement-on-armenia-azerbaijan-armed-conflict.html?fbclid=IwAR2ciX9PXgheD8fScCO_Nc-ZUKx4BzR0wg8dZv83qmQ-AmOCOCw0PptKQRY

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire