IRAK : IMAGES DE LA DESTRUCTION DE LA BASE AMÉRICAINE D'AIN AL-ASAD

Ain al-Asad: sa destruction en images

Sun Jan 12, 2020 6:45PM

un bâtiment touché par un missile iranien dans la base US Aïn al-Asad, dans la province Anbar, en Irak. ©CNN

un bâtiment touché par un missile iranien dans la base US Aïn al-Asad, dans la province Anbar, en Irak. ©CNN

Le lieutenant-colonel Staci Coleman s’est confié à la chaîne CNN sur l’attaque de missiles iraniens contre la base américaine d’Ain al-Asad en Irak qu’elle a qualifié de « très effrayante et intimidante ».

Le lieutenant-colonel Staci Coleman décrit l’attaque contre la base aérienne d’Aïn al-Asad à Arwa Damon de CNN : « Il est difficile de décrire l’effet de l’attaque. C’était effrayant et intimidant. Une partie de mon équipe et moi-même avons été recroquevillés dans l’un de ces bunkers, et lorsque la première vague a commencé à frapper, vous pouviez sentir l’onde de choc. Sept frappes se sont déroulées près de l’endroit où nous nous étions réfugiés. »

Selon le correspondant de CNN, après l’assassinat du général de corps d'armée Qassem Soleimani et neuf de ses compagnons d’armes à l’aéroport de Bagdad, les troupes américaines savaient qu’une riposte iranienne était imminente.

Les frappes de représailles iraniennes de mercredi dernier ont duré environ deux heures. Seule la zone occupée par les troupes américaines, qui représente environ un quart de la base irakienne a été touchée.

Le lieutenant-colonel Staci Coleman a prétendu que l’attaque n’avait laissé aucune victime. Tous les soldats auraient immédiatement trouvé refuge dans les bunkers juste avant les frappes.

CNN rapporte que l’armée américaine s’attendait à des représailles, mais n’en connaissait pas la nature et l’étendue exactes.

« Nous savions que quelque chose allait se passer, mais nous ne savions pas exactement ce que c’était. Au fil du temps, nous en avons eu une idée, mais nous n’étions pas sûrs », a-t-elle déclaré.

« Nous avions été prévenus à l’avance qu’une attaque de missiles pourrait se produire, nous avons donc dû transférer nos forces de sécurité à l’extérieur », a-t-elle poursuivi.

Selon le rapport, la première frappe a eu lieu à 01h34 et après un arrêt de 15 minutes, la deuxième attaque a commencé et environ deux heures plus tard, deux missiles ou plus ont frappé la base. C’est à l’aube que les officiers américains sont sortis de leurs abris pour évaluer l’étendue des dommages causés.

Frappe balistique iranienne (en continu)

Frappe balistique iranienne (en continu)

"Notre prévision était que la guerre durerait entre 3 à 7 jours. On avait donc préparer plusieurs milliers de missiles"

Plus tard, des experts militaires ont évalué la précision des frappes iraniennes sur la base et l’ont décrite comme une démonstration de la puissance balistique de l’Iran. Par ailleurs, Vipin Narang, professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), a affirmé jeudi en commentant des images satellites de la base d’Aïn al-Asad après les frappes que la précision des missiles iraniens avait considérablement augmenté.

Selon une autre dépêche, « les dommages causés à la base dépassent l’imagination », a rapporté Geo TV mettant en exergue les mensonges des médias américains.

L’administration américaine avait prétendu que les dommages causés étaient minimes et qu’aucune victime n’était à déplorer. Pourtant les images diffusées montrent le contraire et témoignent d’une destruction totale.

Irak: ces GI's tués que cache Israël!

Irak: ces GI's tués que cache Israël!

Les soldats américains blessés lors de l’ opération « Martyr Soleimani » ont été transférés à Tel-Aviv et en Jordanie.

« Au moins 10 grands bâtiments de la base ont été totalement détruits et il n’en reste plus rien », a déclaré Geo TV citant CNN.

« Ne croyez pas à ce que disent les politiciens américains ! La réalité sur le terrain est autre, il ne reste rien de la base d’Aïn al-Asad », précise le rapport.

Selon un reportage spécial de CNN à l’intérieur de la base d’Aïn al-Asad, des médias pakistanais ont déclaré que les mensonges des politiciens américains sont évidents.

http://french.presstv.com/Detail/2020/01/12/616010/Ain-al-Asad-sa-destruction-en-images


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire