L’HISTOIRE D’UN RESISTANT DE LA SYRIE A LA TUNISIE : L’INGENIEUR MOHAMED ZOUARI

L’ingénieur Mohamed Zouari...l’histoire d’un résistant de la Syrie à la Tunisie

Deux criminels ont tiré sur le commandant de la brigade Al-Qassam, l’ingénieur Mohamed Zouari en Tunisie. L’Entité sioniste a toujours poursuivi et assassiné des leaders de la résistance. Les tueurs ont profité de plusieurs lacunes sécuritaires pour arriver au véhicule du martyr et l’achever sur le siège de sa voiture. Un groupe d’assassins ont pu rentrer en Tunisie commettre ce crime et se retirer aussitôt sans que personne ne s’en aperçoive.

L’ingénieur Mohamed Zouari...l’histoire d’un résistant de la Syrie à la Tunisie.

Il est clair, que les opérations d’assassinat des dirigeants de la résistance ne se termineront pas de sitôt... L’opération de Zouari est similaire à l'assassinat du chef du Hezbollah le martyr Hajj Hassan Lakis dans la banlieue sud de Beyrouth en 2013.

En face de son domicile à Ben Hamida, le commandant Zouari (âgé de 49 ans) a reçu six balles tirées par des agents du Mossad, sur son cœur, son cou et sa tête. L’ennemi voulait mettre fin au dossier des aéronefs sans pilote sur lequel travaillait le martyr avec la résistance palestinienne dans la bande de Gaza.

L’assassinat de Zouari coïncide avec son retour d'une visite au Liban. Sa coordination avec la résistance date de plusieurs années et cette visite visait à augmenter cette compatibilité entre lui et la résistance libanaise.

Peu de gens savent que le «Hajj Mourad» est le martyr Mohamed Zouari, qui est né à Tunis en 1967, et a fui l'oppression du régime de Zine El Abidine Ben Ali à l'époque, vers l'Algérie puis en Libye, et s’est finalement installé en Syrie.

À 23 ans, le martyr a rejoint l'Université d'Alep où il a étudié l'ingénierie aéronautique, sur la charge de l'Etat syrien. Il épousa Magda Khaled Saleh, citoyenne syrienne et commença à travailler dans l’usine du Centre de recherches scientifiques syriennes.

Zouari a acquis une vaste expérience dans le domaine de l'industrie et de la technologie des drones. La direction syrienne lui accordait une importance particulière, selon une source militaire. Zouari avait à sa disposition toutes les opportunités, les équipements et les technologies nécessaires pour la fabrication d'aéronefs à distance. Son expérience conjuguait avec celle des ingénieurs syriens pour répondre aux besoins de la résistance en Palestine.

En 2006, le martyr Zouari vivait sa période cruciale. Après l'acquisition de l'expertise et les connaissances nécessaires, il a rencontré les dirigeants de la résistance palestinienne, et a commencé la coordination entre le gouvernement syrien et la résistance sur le drone «Ababil» utilisé plus tard pour la première fois lors de la guerre de 2014 à Gaza.

«Hajj Mourad» a visité plusieurs fois la bande de Gaza à travers les tunnels, emportant avec lui l'équipement nécessaire pour la fabrication de l'avion, fourni par l'Etat syrien, en plus de son expérience, et le développement du projet en cours. Il a formé un certain nombre de cadres de la résistance palestinienne en Syrie sur l'industrie aéronautique, c’est alors qu’«Ababil» a vu le jour et a survolé la Palestine.

Avec le déclenchement de la guerre imposée à la Syrie, l’hostilité de certaines factions palestiniennes au gouvernement syrien est devenue claire, alors que le martyr n’était pas d’accord avec ces fractions et gardait sa position fixe envers l’état syrien. Il a préféré ainsi quitter la Syrie.

Il est retourné dans son pays en 2013 et a fondé à Sfax un club aéronautique. Il est resté en contact avec la résistance au Liban, qu’il a visitée plus d'une fois, apportant avec lui de nouveaux projets pour performer le travail de la résistance en Palestine. L'un de ces projets est la fabrication d’un sous-marin contrôlé à distance, pour compenser la perte de la résistance palestinienne pour les tunnels et poursuivre la contrebande d'armes vers la Palestine occupée.

Source: Alahednews, traduit par l'équipe du site

03-01-2017 | 13:41

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21534&cid=323#.WGv4_PnhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire