LA COREE DU NORD CONDAMNE LES SANCTIONS FABRIQUEES PAR L’ONU SUR L’INSTIGATION DES USA

 LA COREE DU NORD CONDAMNE LES SANCTIONS FABRIQUEES PAR L’ONU SUR L’INSTIGATION DES USA

  

[2016-12-23]

 

Déclaration du chef de département de traité et de loi du MAE

 

Le chef de département de traité et de loi du MAE de la RPDC a publié le 22 décembre une déclaration condamnant la « résolution de sanctions » No 2321 que le Conseil de sécurité de l’ONU avait fabriquée contre notre République sur l’instigation des Etats-Unis et des forces à leur remorque en qualifiant notre essai d’explosion de l’ogive nucléaire de « menace » et de « provocation » contre la paix et la sécurité mondiales.

 

Il a déclaré notamment :

 

Les sanctions de l’ONU ou les sanctions séparées ne peuvent produire aucun effet sur nous ayant accédé dignement au premier rang des puissances nucléaires, de celles spatiales en dépit des sanctions sans précédent des forces hostiles à commencer par les Etats-Unis, persistant depuis plus d’un demi-siècle.

 

Notre essai d’explosion de l’ogive nucléaire est une manifestation du droit autodéfensif de notre Etat. C’est une mesure de riposte réelle face à la menace nucléaire et à la campagne de sanctions insensée des Etats-Unis et autres forces hostiles, aussi bien qu’une expression de la volonté extrêmement ferme de notre peuple fin prêt à riposter à une éventuelle attaque de l’ennemi.

 

Nos justes mesures d’autodéfense visant à défendre notre dignité et notre droit à l’existence contre la menace de guerre nucléaire toujours accentuée des Etats-Unis et à sauvegarder une paix authentique relèvent des droits légitimes d’un Etat souverain ; elles ne contreviennent à aucune loi internationale.

 

Les Etats-Unis et les pays à leur remorque ayant participé à la fabrication de cette « résolution de sanctions » devront assumer toute la responsabilité des conséquences qui en découleront.


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire