LA CRISE CORONA A DEVOILE LES AFFLIGEANTES TENDANCES INFANTILES DE LA DEMOCRATIE OCCIDENTALE

tourtaux-jacques Par Le 12/08/2021 0

Dans International

La crise Corona a dévoilé les affligeantes tendances infantiles de la démocratie occidentale

 

11 Août 2021

   

La politique de lutte contre la pandémie des gouvernements occidentaux a tout en commun avec un comportement enfantin : un penchant pour la gratification immédiate et une tendance à vouloir tout garder pour soi. Cela ne présage rien de bon pour la lutte contre le réchauffement de la planète ou contre la prochaine pandémie.

 

La recherche d’une gratification immédiate est généralement associée aux enfants. Ils ne peuvent penser à long terme et n’ont pas encore le contrôle de leurs impulsions. Il ne peut donc être question de postposer, ils veulent tout obtenir le plus rapidement possible.

La même tendance pénible est à l’œuvre dans la gestion de la crise du covid par les Occidentaux. Les mesures de sécurité ne sont jamais annulées assez vite. La fin de la pandémie est annoncée à tout bout de champ. Les assouplissements prématurés à l’automne et à Noël l’année dernière ont chaque fois entraîné une nouvelle vague, provoquant des dizaines de milliers de décès évitables.

L’explication réside peut-être dans le fait que nos démocraties sont fondées sur les succès électoraux. L’horizon d’un politicien, c’est le prochain scrutin et non pas un objectif à long terme. Ce même raisonnement à court terme se reflète d’ailleurs aussi dans l’absence de prévention de la crise actuelle de covid. Depuis l’apparition de deux autres coronavirus, le SRAS en 2002 et le MERS en 2012, les scientifiques ne cessent de nous mettre en garde contre une nouvelle pandémie (1) .

Un ensemble de mesures est nécessaire pour la prévenir (2). On estime que celles-ci coûteront environ 20 milliards de dollars, soit 800 fois moins que ce que la crise du covid nous a coûté jusqu’à présent. Sans parler de la tragédie humaine que représentent au moins 10 millions de morts supplémentaires à cause du COVID-19. Pourtant, les gouvernements ne font rien.

Une deuxième tendance que nous observons chez les enfants, c’est qu’ils veulent tout garder pour eux. Là aussi, la campagne mondiale de vaccination en est une illustration flagrante. Jusqu’à présent, 84 % des vaccins ont été administrés dans les pays riches. Les pays à faible revenu doivent se contenter de 0,3% des doses. Alors que les pays riches disposent d’un excédent combiné de 2,5 milliards de vaccins et prévoient des rappels, seule une personne sur dix dans les 70 pays les plus pauvres aura été vaccinée d’ici la fin 2021.

Le comportement thésaurisateur des pays occidentaux n’est pas seulement puéril, mais aussi très peu clairvoyant. Le virus ne connaît pas de frontières, l’immunité de groupe dans un seul pays est une illusion. Dans ce monde hautement connecté, la pandémie ne sera vaincue nulle part tant qu’elle ne le sera pas partout. Les experts avertissent : nous ne sommes qu’à quelques mutations près d’un virus résistant aux vaccins. Si cela devait arriver, nous serions de retour à la case départ. Comme le dit Edward Luce du Financial Times : « Le test pour l’Occident est de savoir s’il va agir sur base de la connaissance que ce virus ne connaît pas de frontières ».

Les tendances infantiles des démocraties occidentales ne sont pas de bon augure pour lutter contre le dérèglement climatique ou la prochaine pandémie. L’initiative World Weather Attribution (WWA), est une équipe d’experts de haut niveau qui étudie depuis 2015 les liens entre les émissions de gaz à effet de serre et les événements météorologiques extrêmes ayant un fort impact. Pouvez-vous imaginer que depuis des années cette initiative n’est pas financée ?

Combien d’inondations, d’incendies de forêt et de sécheresses dévastatrices faudra-t-il encore pour nous réveiller et entrer en action ? Idem pour la lutte contre les virus mortels. Nous en sommes à plus de 10 millions de décès dus au covid, mais il n’existe aucun plan pour prévenir de nouvelles pandémies.

Il semble que nos démocraties soient incapables de faire face aux grands défis de ce siècle. Notre système social doit être révisé en profondeur. Il est temps de le faire, car du temps, il n’en reste plus beaucoup.

 

 

Source d’inspiration : Covid has shown up western democracy’s childish tendencies

 

Source originale : De Wereld Morgen

 

Traduction du néerlandais : Anne Meert pour Investig’action

 

Notes :

(1) Collon M., Planète malade. Enquête, Investig’Action 2020, p. 16-21.

(2) Il s’agit d’un monitoring de la biodiversité des animaux sauvages, d’une cartographie des virus potentiellement dangereux chez ces animaux, d’une réduction du déboisement et de mettre un terme au trafic de la viande d’animaux sauvages, de systèmes d’échanges de données, etc.

https://www.investigaction.net/fr/la-crise-corona-a-devoile-les-affligeantes-tendances-infantiles-de-la-democratie-occidentale/

Retrouvez Planète Malade sur notre boutique en ligne 
Egalement disponible en e-book

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire