LA DISSOLUTION DE L’OTAN EST DE PLUS EN PLUS URGENTE

2 Mai 2021

La dissolution de plus en plus urgente de l'OTAN
Mardi, 27 Avril, 2021

Déclarations
L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) aura 72 ans le 4 avril prochain. Son existence est totalement injustifiée au regard de la Charte des Nations unies et contraire à la paix et au désarmement. Sa dissolution est aujourd'hui plus que jamais une nécessité et une exigence des peuples du monde.

Le caractère belliciste et agressif de l'OTAN, au service des intérêts des Etats-Unis, et l'urgence de sa dissolution sont depuis longtemps évidents : dans les guerres et les agressions qu'elle promeut ; dans les redoutables dépenses en armes qu'elle assume ; dans la doctrine nucléaire qu'elle prône, dans laquelle elle s'arroge le " droit " d'utiliser des armes nucléaires en première attaque contre un autre Etat. Cependant, la pandémie de COVID-19 montre encore plus clairement que ce bloc politico-militaire place la guerre, l'interventionnisme, la course aux armements, le militarisme au-dessus du droit à la santé, au bien-être et à la vie elle-même.

Alors que, face à la pandémie de COVID-19, il était nécessaire de canaliser d'amples ressources pour renforcer les systèmes de santé publique et de protection sociale, l'OTAN continue d'insister sur la nécessité pour les États membres d'augmenter leurs dépenses militaires d'au moins 2% de leur PIB respectif et encourage une dangereuse escalade des tensions en élisant la République populaire de Chine et la Fédération de Russie comme "nouveaux ennemis".

Conformément à la Constitution de la République portugaise, le gouvernement portugais doit aspirer à l'indépendance nationale, à la solution pacifique des conflits internationaux, à la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres États, à la coopération avec tous les autres peuples pour l'émancipation et le progrès de l'Humanité. Le Portugal doit rejeter le militarisme, la course aux armements, la guerre, y compris la participation des forces portugaises à des agressions contre d'autres peuples. Le Portugal doit être du côté de la paix et du désarmement !

À l'occasion d'un nouvel anniversaire de l'OTAN, le Conseil portugais pour la paix et la coopération (CPPC) insiste sur la dissolution de ce bloc politico-militaire, tel qu'il est inscrit dans la Constitution de la République portugaise, et sur son remplacement par un système de sécurité collective, fondé sur les principes de l'Acte de la Conférence d'Helsinki de 1975, en vue d'assurer la paix et la coopération dans les relations entre les peuples. La paix, la souveraineté et les droits du peuple le réclament.

4 avril

Bureau national du CPPC

source : http://www.wpc-in.org/statements/increasingly-urgent-dissolution-nato

Tag(s) : #OTAN#Portugal#CPPC

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire