TURQUIE : ENCORE 2 ATTENTATS COMMANDITES PAR ERDOGAN ET ATTRIBUES AUX KURDES

Turquie - 11 décembre 2016 - Encore deux attentats commandités par Erdogan et attribués aux Kurdes (vidéo 3’27)

lundi 12 décembre 2016, par do

Erdogan veut étendre et renforcer son pouvoir 
et ce double attentat lui rend un grand service

Enregistrer sur France 3 le 11 décembre 2016 vers 19h29

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Reuters 1 : « Une voiture piégée a d’abord explosé vers 22h30 devant la Vodafone Arena, non loin de membres des forces de l’ordre. Moins d’une minute plus tard, un kamikaze s’est fait exploser alors qu’il était entouré de policiers dans le parc Macka, à proximité du stade. »

Reuters 2 : « Dans un message posté sur leur site internet, les Faucons pour la liberté du Kurdistan (Tak), organisation liée aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), disent avoir mené "une double attaque simultanée", près du stade de football du Besiktas, dans le centre de la métropole turque. »

Reuters 3 : « Les Faucons pour la liberté du Kurdistan avaient, eux, déjà revendiqué au moins trois attentats cette année, notamment une attaque à la bombe à Ankara ayant fait 37 morts. »

Conclusions de do : Outre le fait qu’Erdogan a pour coutume de commanditer des attentats terroristes afin d’augmenter ou, à tout le moins, de justifier sa dictature ; il y a une preuve toute simple que c’est une fois de plus lui le vrai coupable : le dictateur turc attribue en effet les récents attentats d’Istanbul aux Kurdes du PKK, alors que les Kurdes en général ne pratiquent pas les attentats-suicides, et que le PKK en particulier étant communiste n’a rien à voir avec les islamistes qui, eux, pratiquent effectivement ce genre d’attentats. Il est donc bien clair que tous les attentats revendiqués par les prétendus "Faucons pour la liberté du Kurdistan" ont en réalité été commandités par le dictateur tortionnaire Erdogan lui-même.

http://mai68.org/spip/spip.php?article11714


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire