114 VIOLATIONS DE L’ACCORD DE MASCATE PAR LA COALITION QUI MET FIN A LA TREVE

  • Par
  • Le 21/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans YEMEN

Yémen: 114 violations de l’accord de Mascate par la coalition et ses mercenaires, La coalition met fin à la trêve

 Depuis 4 heures  21 novembre 2016

Charaf Loqman, porte-parole de l'armée yéménite
Charaf Loqman, porte-parole de l'armée yéménite

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

La coalition conduite par l’Arabie saoudite au Yémen a décidé lundi de ne pas renouveler une trêve de 48 heures, en prétendant des violations systématiques des termes du cessez-le-feu par les forces yéménites.

« A midi (09H00 GMT), ça s’arrête », a déclaré à l’AFP le porte-parole de cette coalition, le général saoudien Ahmed Assiri, au moment même où expirait la trêve renouvelable qui s’est effondrée comme les six précédentes.

Et d’ajouter: « Au niveau militaire, pour le moment, nous n’avons aucune directive pour prolonger le cessez-le-feu. C’est fini, voilà ».

Proposé mardi dernier par le secrétaire d’Etat américain John Kerry, la trêve de 48H était entrée en vigueur samedi.

Les violations de la coalition recensées par l’armée

Peu auparavant, le porte-parole de l’armée yéménite, le général Charaf Loqman, a fait état de 114 violations de l’accord du cessez-le-feu signé à Mascate de la part de la coalition saoudo-US et ses mercenaires, rapporte la chaine yéménite AlMassirah.

Il a expliqué que « la coalition a violé l’accord dès son entrée en vigueur, en menant une série de raids et en ayant recours à des armes internationalement prohibées ».

Et de préciser : « les violations recensées comprennent des tirs de mortier et de missiles saoudiens contre les villages et les régions frontalières. Ces dernières ont été intensivement bombardées ».

Pour leur part, « les miliciens de la coalition ont poursuivi leurs violations en poursuivant leur progression et infiltration ainsi que le bombardement intensif contre les quartiers résidentiels dans plusieurs provinces », a détaillé M.Loqman.

Le porte-parole de l’armée yéménite a rappelé que « la poursuite de ces violations menace les efforts de paix et les négociations sur un cessez-le-feu durable au Yémen ».

Et de souligner : « les forces yéménites, qui sont engagés au respect de l’accord de Mascate, useront leur droit de riposte à ces agressions au moment opportun ».

Situation catastrophique des enfants yéménites

Entre-temps, le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a jugé que « le nouveau cessez-le-feu représentait un espoir pour (améliorer) la situation catastrophique des enfants » yéménites, rapporte l’AFP.

Selon l’agence onusienne, un millier d’enfants ont trouvé la mort depuis le début de la guerre saoudienne contre le Yémen et 1,5 million d’enfants souffrent de malnutrition sévère.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/107974


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire