2300 JOURS D’AGRESSION CONTRE LE YEMEN : BILAN DES CRIMES SAOUDIENS

tourtaux-jacques Par Le 13/07/2021 0

Dans YEMEN

2300 jours d’agression contre le Yémen : bilan des crimes saoudiens

 Depuis 10 heures  13 juillet 2021

17 176 civils, dont 3 842 enfants et 2 400 femmes, tués par les frappes saoudiennes contre le Yémen.

17 176 civils, dont 3 842 enfants et 2 400 femmes, tués par les frappes saoudiennes contre le Yémen.

 Article traduit - Monde arabe - Yémen

 

Rédaction du site

Le centre Ain des droits de l’Homme, dans la capitale Sanaa, a publié le bilan des crimes de la coalition saoudienne pendant les 2 300 jours d’agression américano-saoudienne contre le Yémen.

Il a fait état de 43891 martyrs et blessés parmi les civils. Et de préciser : « la guerre de la coalition, dirigée par l’Arabie saoudite, a couté la vie 17 176 civils, dont 3 842 enfants et 2 400 femmes. Cependant le nombre de blessés s’élève à 26 715 civils, dont 4 225 enfants et 2 832 femmes ».

Par ailleurs, « 10 496 installations ont été détruites ou endommagées par les bombardements saoudiens contre le Yémen », a-t-on indiqué de même source.

Et de détailler : « Les raids saoudiens ont visé et endommagé 15 aéroports, 16 ports, 308 stations et générateurs, 553 réseaux de communication, 2397 réservoirs et réseaux d’eau, 1983 installations gouvernementales et 5224 ponts ».

« 23 665 établissements économiques ont en outre été détruits et endommagés par la coalition saoudienne. 396 usines, 352 camions citernes, 11 479 installations commerciales et 423 fermes avicoles et d’élevage ont été affectés ».

« 7 945 moyens de transport, 472 bateaux de pêche, 931 magasins d’alimentation, 397 stations-service, 685 marchés et 858 camions de restauration, ainsi que 575 353 maisons ont également été totalement ou partiellement détruits par l’aviation saoudienne », a fait savoir le centre Ain.

Et d’ajouter: « 179 universités, 1446 mosquées, 369 installations touristiques, 391 hôpitaux et centre médicaux, 1 110 écoles et centres éducatifs, 7 733 champs agricoles, 135 installations sportives, 248 sites archéologiques et 49 installations médiatiques ont été réduit à néant ou endommagés par les frappes saoudiennes ».

Rappelons que la coalition saoudo-émirati-US a lancé en mars 2015 une guerre meurtrière contre le Yémen, causant la pire crise humanitaire au monde, selon l’ONU.

 

Source: Traduit à partir d'AlMasirah

https://french.almanar.com.lb/2111166

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire