AL-HOUTHI, CHEF DU MOUVEMENT DE LA RESISTANCE ANSARALLAH : LE YEMEN FAIT PARTIE DE L’EQUATION ANNONCEE PAR SAYED NASRALLAH SUR AL-QODS

tourtaux-jacques Par Le 04/06/2021 0

Dans YEMEN

Al-Houthi: le Yémen fait partie de l’équation annoncée par Sayed Nasrallah sur Al-Qods

 Depuis 9 heures  4 juin 2021

Sayed Abdel Malek al-Houthi

Sayed Abdel Malek al-Houthi

 Article traduit - Monde arabe - Yémen

 

Rédaction du site

Le chef du mouvement de la résistance yéménite Ansarullah, Sayed Abdel Malek al-Houthi, a affirmé que le peuple yéménite est attaché à son droit à la liberté, à l’indépendance et à la dignité, ainsi qu’au droit de toute la nation de se débarrasser des complots américains et israéliens.

M.al-Houthi a indiqué, lors d’un discours télévisé le jeudi 3 juin, que lorsque le peuple yéménite scande « A mort l’Amérique et à mort Israël », cela implique qu’il lutte pratiquement pour affronter les conspirations des États-Unis et d’Israël.

Et d’ajouter: « ce slogan est devenu, aujourd’hui, le chant des hommes libres sur les chars Abrams, lors des tirs des missiles balistiques, et lors de rassemblements de masse ».

Il a expliqué que les activités américano-israéliennes dans notre région visent à dominer l’identité culturelle de notre nation islamique, soulignant que le slogan de « la lutte contre le terrorisme constitue un alibi pour une intervention dans tous les domaines culturels, intellectuels, médiatiques, politiques et autres. Les régimes saoudien et émirati œuvrent dans ce sens et s’efforcent à inciter la nation à la loyauté envers les USA et Israël et à l’animosité envers l’axe de la résistance ».

S’agissant de l’agression saoudo-US contre le Yémen, le numéro un d’Ansarullah a fait savoir que « les forces d’agression n’ont fait aucune concession. Tout ce que nous réclamons c’est l’arrêt de l’agression et la levée du siège contre le Yémen ».

Et de souligner : « La paix ne sera rétablie qu’après la fin de l’agression, la levée du blocus et le retrait de l’occupation. Le fait d’appeler notre peuple à mettre fin à sa résistance face à l’agression implique l’acceptation de la reddition. Ce qui est loin d’avoir lieu ».

M.al-Houthi a, dans ce contexte, appelé « le cher peuple yéménite à poursuivre sa lutte contre l’agression et à approvisionner les fronts en argent et en combattants ».

Sur un autre plan, le chef d’Ansarullah a déclaré que « les complots contre les forces de la résistance ont commencé après leur victoire contre Israël », citant « les modèles du Hezbollah et de la résistance palestinienne, qui n’ont bénéficié d’aucun soutien arabe et islamique, à l’exception de l’assistance fournie par la République islamique d’Iran et de Syrie ».

« La résistance en Palestine et au Liban (Hezbollah) a entravé l’expansion de l’ennemi israélien dans les autres pays arabes », a-t-il affirmé.

M.al-Houthi a également salué « la position de la République islamique d’Iran envers les peuples opprimés de la nation », soulignant « qu’il s’agit d’une position responsable dont il est reconnaissant ».

Et de rappeler: « le Yémen fait partie intégrante de l’équation annoncée par Sayed Nasrallah selon laquelle toute menace contre Jérusalem Al-Qods occupée impliquera une guerre régionale dans le cadre de l’axe de résistance ».

 

Source: Traduit à partir d'AlMasirah

https://french.almanar.com.lb/2087956

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire