AL-HOUTHI, DIRIGEANT DU CONSEIL SUPREME AU YEMEN : LES USA ET L'ARABIE REFUSENT L'ETABLISSEMENT DE LA PAIX AU YEMEN

  • Par
  • Le 07/10/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans YEMEN

Mohammad Al-Houthi: les USA et l’Arabie refusent l’établissement de la paix au Yémen

 Depuis 7 heures  7 octobre 2020

Mohammad Houthi

Mohammad Houthi
Mohammad Houthi

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

 

Rédaction du site

Le membre du Conseil politique suprême au Yémen, Mohammad Ali Al-Houthi, a souligné mardi 6 octobre qu’il saluait tout effort visant à ramener la paix, rappelant que c’est la coalition d’agression US-saoudienne qui avait rejeté la déclaration conjointe présentée par l’envoyé de l’ONU au Yémen Martin Griffiths.

Dans une interview accordée au journal allemand Der Spiegel et citée par AlMasirah, M.Houthi a remercié l’Allemagne d’avoir arrêté la vente d’armes à l’Arabie saoudite qui ont été utilisées pour tuer le peuple yéménite.

Il a en outre expliqué que les autorités nationales de Sanaa ont présenté un « document de solution globale » contenant de nombreuses solutions aux problèmes yéménites.

Et d’ajouter : « Nous avons dit que nous sommes prêts à arrêter les combats sur tous les fronts, à arrêter les tirs des missiles et des drones, à entrer dans des solutions sérieuses conformément au document de solution globale, à convenir de ce qui préoccupe le peuple yéménite, puis à aller signer un accord en Allemagne, à La Mecque ou ailleurs…Mais, ce qui compte pour nous, c’est la levée du blocus, l’arrêt de l’agression militaire et le processus de la reconstruction du Yémen ».

Le dirigeant yéménite a critiqué les qualifications de terrorisme adoptées par les États-Unis qui ne sont que d’ordre politique pour réprimer les peuples qui s’opposent à leur politiques, à l’instar du Yémen. Ils avaient qualifié les talibans de terrorisme, mais lorsqu’ils voulaient terminer leur jeu en Afghanistan, les talibans sont devenus des missionnaires de paix.

Il a indiqué que chaque crime commis par les Etats Unis au Yémen augmente la colère des Yéménites à leur encontre.

Les USA utilisent le prétexte du terrorisme pour viser des civils au Yémen, tandis que son ambassadeur rencontre ceux qui sont recherchés par le Trésor américain, comme Ali Mohsen et d’autres dirigeants des mercenaires de la coalition saoudienne, soulignant que la guerre qui a été lancée contre le Yémen n’a aucune justification légale.

http://french.almanar.com.lb/1894411


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire