AL-HOUTHI, LEADER D'ANSARULLAH : VASHINGTON A IMPLANTE DES ELEMENTS D'AL-QAÏDA AU YEMEN

M.Al-Houthi : Washington a implanté des éléments d’Al-Qaïda au Yémen. Le Hezbollah a remporté une grande victoire

 Depuis 4 heures  11 mars 2021

Abdelmalek Al-Houthi

Abdelmalek Al-Houthi

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

 

Rédaction du site

Le leader du mouvement de résistance yéménite Ansarullah, a prononcé un discours, le mercredi 10 mars, à l’occasion de l’anniversaire du martyre de l’ancien dirigeant du mouvement, Hussein Badreddine al-Houthi.

Dans son discours, Abdelmalek Al-Houthi a condamné les conspirations des États-Unis et du régime israélien pour garder les nations musulmanes dans un état d’instabilité et d’agitation permanentes.

Le leader d’Ansarullah a ajouté que les organisations takfiristes comme Al-Qaïda et Daech rendent également service aux États-Unis, au régime sioniste et à leurs alliés occidentaux et régionaux leur permettant de justifier leur présence illégitime dans la région.

«Al-Qaïda et les takfiristes détruisent les pays arabes pour rendre service à l’ennemi israélien et aux USA. Leur plan est de contrôler directement la nation après l’avoir amenée à l’effondrement total », a déclaré M.Al-Houthi.

Et d’ajouter: « Les takfiristes sont le principal outil de mise en œuvre du projet américano-occidental-israélien. Nos ennemis veulent suggérer que les takfiristes représentent les nations musulmanes».

« Or, ces takfiristes ont commis les pires crimes contre les musulmans en Iran, en Afghanistan, en Syrie, en Irak, au Liban, en Égypte, au Yémen, dans les pays du Maghreb, en Afrique et en Europe », a-t-il rappelé.

«Al-Qaïda a exempté l’entité ennemie israélienne de ses crimes» , selon Al-Houthi, qui a déclaré que «le mouvement des takfiristes va de pair avec l’action américano-occidental visant à tromper les peuples sous prétexte de la lutte contre le terrorisme».

Le leader d’Ansarullah a révoqué la politique des États-Unis au Moyen-Orient en soulignant que l’unique objectif de la Maison-Blanche a toujours été de défendre les intérêts d’Israël au détriment des nations arabes et musulmanes de la région.

M.al-Houthi a dénoncé la démagogie médiatique des États-Unis qui prétendent défendre les droits de la nation yéménite, tandis que Washington n’accorde jamais la moindre attention au principe de la coexistence pacifique des différentes composantes de la société yéménite.

À ce propos, il a déclaré que: « La coexistence pacifique a toujours été le principe fondamental de la société yéménite. Mais les États-Unis ont préféré soutenir les groupes criminels comme les terroristes takfiristes, car le seul but de la politique de Washington est d’affaiblir les nations musulmanes pour rendre service aux intérêts du régime israélien. »

Dans ce contexte, M.Al-Houthi a déclaré que « la position stratégique du Yémen, son peuple et sa richesse ont incité les Américains à le placer au premier rang des pays ciblés.

Outre le contrôle du Yémen, les USA ont mis leur main sur l’armée yéménite, avançant comme prétexte la formation militaire des forces armées».

Selon M.Al-Houthi, « les Américains voulaient s’étendre au Yémen afin d’augmenter l’extension de leurs bases pour assurer le contrôle militaire du Yémen».

Et de révéler : « les Américains ont mis en place un programme de destruction des capacités de missiles yéménites, y compris les missiles à longue portée».

Le chef d ‘Ansarullah a dévoilé que « les Américains avaient implanté des membres d’Al-Qaïda au Yémen et les ont distribués dans différentes provinces».

Pour M.Al-Houthi, « les USA ont contrôlé la politique sécuritaire et les détails de la situation sécuritaire au Yémen».

La présence des millions de déplacés à Ma’rib est un gros mensonge

M.Al-Houthi a ajouté que «l’ennemi a lancé des opérations militaires à partir de Ma’rib (nord) vers Sanaa, Al-Bayda et Al-Jawf. Ma’rib constituait un front militaire principal pour l’Arabie et ses mercenaires».

Il a déclaré que « lorsque nous remportons des victoires sur le terrain, les Américains expriment leur inquiétude et demandent l’arrêt de nos opérations. Cependant, les Nations Unies, les Américains, les Européens et les États du Golfe n’expriment pas ces inquiétudes lorsque notre peuple est tué par des bombes américaines, par des avions britanniques et des armes européennes».

Al-Houthi a souligné que « la présence des millions de personnes déplacées à Ma’rib est un gros mensonge. Il y a un certain nombre de camps de déplacés qui nous intéressent et ne sont pas dans la ligne de mire de l’armée et d’Ansarullah», notant que « les campements des militaires ne sont pas des camps de déplacés».

Le Hezbollah a remporté une grande victoire

Dans une autre partie de son discours, le leader d’Ansarullah a rendu hommage au mouvement de la Résistance islamique du Liban et au Hezbollah pour leurs victoires successives face à l’ennemi sioniste à partir de 2000, date de l’expulsion des forces d’occupation israéliennes du sud du Liban.

«La victoire du Hezbollah face à l’ennemi israélien en 2000 est une grande victoire pour toute la nation et a eu un impact sur la renaissance de l’espoir au sein de la nation ».

Et d’ajouter : «les ennemis ont réalisé l’importance de cette victoire, raison pour laquelle ils ont œuvré à créer une barrière psychologique et culturelle face au modèle du Hezbollah, qui représente un mouvement de résistance populaire capable de réaliser des victoires et de recouvrer l’indépendance et la liberté».

Le numéro un d’Ansarullah a également affirmé son « soutien continu à la cause palestinienne, dénonçant la normalisation de certains pays et régimes arabes avec l’ennemi israélien».

Rappelons que Hussein Badreddine al-Houthi, frère aîné d’Abdelmalek al-Houthi, était un chef religieux zaïdi et ancien membre du Parlement yéménite de 1993 à 1997.

Le mouvement des Houthis ou Ansarullah a pris son nom après son assassinat en 2004 par l’ancien gouvernement yéménite, sur ordre des États-Unis et du régime sioniste.

Les propos d’Abdelmalek al-Houthi interviennent alors que l’armée yéménite et Ansarullah enregistrent depuis des semaines des victoires successives face à la coalition d’agression dirigée par l’Arabie saoudite.

À titre d’exemple, une vaste opération a été lancée pour venger les crimes commis par la coalition saoudienne à l’encontre du peuple yéménite.

Les forces yéménites ont réalisé, dimanche 7 mars, une offensive de grande envergure contre le géant pétrolier saoudien Aramco et des cibles militaires à l’est de l’Arabie saoudite.

Pour la première fois de toute l’histoire de la guerre imposée au Yémen, l’armée yéménite a décidé de viser les terminaux pétroliers de Khobar et Ras Tanoura dans le nord-est de l’Arabie, faisant partie des plus grands terminaux de pétrole du monde d’autant plus qu’ils fournissent sept millions de barils de pétrole par jour.

https://french.almanar.com.lb/2024794

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire