ATTAQUE CONTRE UN NAVIRE BRITANNIQUE AU LARGE DU YEMEN

Yémen: Un navire appartenant au Royaume Uni attaqué. Raid saoudien contre l’aéroport de Sanaa

 Depuis 6 heures  5 décembre 2020

La province de Mohra

La province de Mohra

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

 

Rédaction du site

Un navire a été attaqué au large du Yémen, a indiqué samedi une organisation maritime basée au Royaume-Uni, dix jours après l’explosion qui a frappé un pétrolier amarré dans un port d’Arabie Saoudite, pays voisin.

Citant comme source les navires se trouvant à proximité, le Bureau des opérations commerciales maritimes du Royaume-Uni (UKMTO) a fait savoir qu’il était au courant d’une attaque tard vendredi, sans autres détails.

« Le navire et l’équipage sont en sécurité », a ensuite annoncé l’UKMTO dans un communiqué, affirmant que l’incident était clos.

Et d’indiquer que « les navires à proximité étaient à l’origine de l’incident, sans fournir des détails supplémentaires.

Dans ce contexte, le directeur du bureau de la chaine qatarie Al-Jazeera au Yémen, a déclaré que le navire avait été pris pour cible à proximité des localités de Qashan et Mashton dans la province d’Al-Mohra, au sud-est du Yémen. Il n’a pas précisé la nature de l’attaque ni la partie l’ayant menée.

Cet incident survient dix jours après qu’une explosion a légèrement endommagé un navire exploité par la Grèce et amarré au port d’Al-Shuqaiq, en Arabie Saoudite.

Rappelons qu’un navire britannique avait déjà été attaqué en mai dernier au large des côtes du Yémen.

Raids saoudiens contre l’aéroport de Sanaa

Sur le terrain au Yémen, les forces de la coalition saoudienne ont mené, vendredi un raid contre l’aéroport international de Sanaa. Des bombardements ont visé, ces derniers jours, les infrastructures de cette installation qui ne fonctionne pas depuis 2015, a précisé la chaine de télévision yéménite AlMasirah.

En réaction, le chef de la délégation nationale et porte-parole d’Ansarullah, Mohammad Abdel Salam, a affirmé que la reprise des raids saoudiens contre l’aéroport prouve l’échec des forces de la coalition.

M.Abdel Salam a écrit sur son compte twitter : « L’aéroport international de Sanaa est une installation civile inactive en raison du blocus saoudien. En dépit de cela, il a été bombardée à plusieurs reprises. La répétition de ces raids prouve l’échec et la confusion au sein de la coalition d’agression (saoudienne, ndlr) ».

Plusieurs autres frappes saoudiennes ont également visé vendredi d’autres provinces yéménites, dont Saada (nord), Ma’reb (centre) et Jawf (nord).

La guerre saoudienne contre le Yémen, qui a débuté en mars 2015, a fait des dizaines de milliers de morts, essentiellement des civils, selon des organisations humanitaires, et a plongé le pays pauvre dans la pire crise humanitaire au monde, d’après l’ONU.

https://french.almanar.com.lb/1953844

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire