AXE DE LA RESISTANCE : LES USA PANIQUENT...

Acte US contre Ansarallah: le peuple yéménite se réserve le droit de répondre

Thursday, 14 January 2021 6:54 PM  [ Last Update: Thursday, 14 January 2021 6:54 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le peuple yéménite se réserve le droit de riposter à l'inscription d'Ansarallah sur la liste noire de Washington. ©Harbi Press/Illustration

L’inscription des Comités populaires yéménite Ansarallah sur la liste noire des États-Unis a suscité une vague d’indignation tant auprès des dirigeants de l’axe de la Résistance qu’au sein de l’ONU qui met en garde contre les conséquences de cette décision.

En dépit de la mise en garde de l’envoyé spécial de l’ONU au Yémen, Martin Griffiths et d’autres responsables internationaux, les Etats-Unis ont inscrit le Mouvement de la Résistance yéménite, Ansarallah sur sa « liste noire ».

Avertissant que l’inscription d’Ansarallah sur la liste noire des Etats-Unis saperait les efforts visant à parvenir à une solution politique au conflit au Yémen, les responsables occidentaux affirment que la décision entraverait le processus de l’acheminement de l’aide humanitaire.

undefined

undefined

undefined

Ali al-Houthi, président du Comité révolutionnaire suprême du Yémen, a qualifié l’administration américaine de terrorisme et l’a accusée d’utiliser la violence à des fins politiques. Pour al-Houthi, la démarche témoigne de la crise intellectuelle dont souffre le président Trump.

Complices du massacre des civils et des enfants par la coalition saoudienne, les États-Unis confondent, selon al-Houthi, les victimes du terrorisme avec les terroristes et accusent à tort et à travers les Palestiniens et tous ceux qui ont lutté contre Daech et al-Qaïda.

Soulignant l’inefficacité des démarches hostiles de Washington, un autre haut dirigeant d’Ansarallah a appelé le peuple yéménite à se défendre.

Lire aussi : La mystérieuse DCA d'Ansarallah qui intercepte à la fois les drones US, chinois, turcs

De même, la Résistance libanaise, le Hezbollah, a qualifié la décision des Etats-Unis d’acte terrorisme qui prend pour cible le peuple yéménite épris de liberté. Washington s’en prend à tout peuple qui s’oppose à la tyrannie et refuse de normaliser ses relations avec le régime d’occupation au mépris des souffrances des Palestiniens, a-t-il souligné.

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et les mercenaires du gouvernement démissionnaire de Mansour Hadi, semblent être les seuls à se réjouir de la décision de Washington, espérant qu’elle ramènera Ansarallah à la table des négociations. 

undefined

undefined

undefined

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/14/643033/Yemen-la-decision-des-USA-rejetee

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire