BAB EL-MANDEB : MEGA COUP ANTI-"ISRAËL"?

tourtaux-jacques Par Le 05/05/2021 0

Dans YEMEN

Une stratégie parallèle d'Ansarallah pourrait revenir à ce que la prise de Maarib soit suivie par l'encerclement d'Aden !

Wednesday, 05 May 2021 1:51 PM  [ Last Update: Wednesday, 05 May 2021 1:48 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des militaires israéliens au Yémen?( capture d'écran)

Sur fond d'échec des pourparlers de Mascat où Américains et Saoudiens ont tenté de faire prendre à Ansarallah la vessie pour la lanterne, des sources yéménites ont fait état d'une percée  des forces de l'armée yéménite et des Comités populaires (Ansarallah) dans le nord de Maarib et de la prise de toutes les zones désertiques entre Maarib et l'est de la province d'al-Jawf. L'avancée de la Résistance vers Maarib se poursuit donc inexorablement et parallèlement à ce qui semble être l'ouverture d'un véritable front anti coalition dans le sud. Au fait, Maarib une fois tombée, la Résistance yéménite n'aura plus aucun obstacle à étendre la guerre de libération vers Aden. Et de ce fait, ce qui se passe à Taëz, la province limitrophe est d'une importance capitale. Il y a une dizaie de jours de très intenses combats ont  permis à Ansarallah d'avacer sur la route stratégique Taëz-Aden, où la présence des millirers de terroristes daechistes et qaidists n'a pu aider l'axe Rirad-Abou Dhabi à contrer cette avancée. C'est donc une stratégie parallèle qui semble guider les choix militaires d'Ansarallah : avancer lentement mais sûrement à Maarib ; avancer rageusement vers Aden.  

Tentative Riyad/Royal Army à Maarib: 120 morts côté coalition!

Nouvelle tentative Riyad/Royal Army à Maarib: 120 morts côté coalition!

PressTV / French / 4 mai

Des sources locales dans la province de Maarib ont ainsi fait état de l'emprise de la Résistance sur de vastes à zones désertiques situées  entre le nord de la ville de Maarib et l'est de la province d'al-Jawf. Ajoutées aux hauteurs de cette région, ces vastes contrées facilitent les opértaions balistiques et de drones visant les positions de la coalition d'agression. Ce mardi à l'aube deux missiles balistiques ont d'ailleurs visé Maarib, juste après que le PM du gouvernement démissionnaire a débarqué dans la ville. «  une opération à grande échelle a été lancée contre les dernières positions des forces de la coalition pro-Riyad dans le désert de Jadafar, dans le district de Khabb wa ash Sha'af à l'est de la province d'al-Jawf. Au terme d'une bataille acharnée, les forces yémùénites ont réussi à prendre le contrôle de tout Jadafar et de la route reliant Maarib à al-Jawf, ce qui est déterminant dans la coupure des lignes de secours de la coalition vers Maarib », ajoute al Massira qui fait état de graves saignées dans les rangs de la coalition. C'est donc une stratégie destinée à interconnecter les provnces, quartier par quartier, localié par localité, d'où le nettoyage du désert de Jadafar, situé sur la frontière Jawf-Maarib.

Le ciel de Maarib hors du contrôle US

PressTV / French / 23 mars

C'est cette même stratégie d'interconnexion qui pilote visiblement les combats sur l'axe Taëz -Aden. D'où la pannique des Emirats qui se sentent parfaitement mis à l'écart par tout ce qui se produit enn ce moment à savoir les pourparlers Riyad/Ansarallah, les rencontres Riyad/Téhéran. Mais cette panique, Israël la partage aussi, lui qui projette de s'installer au sud du Yémen pas uniquement à Aden mais encore à Mocha, et ce, en plus de Socotra et de Mion, les péninsules au sud de la mer Rouge. 

Emprise d'Ansarallah sur la côte sud et sud ouest équivaut à étouffer économiquement Israël

La coupure de la route Taëz/Aden empêchera les mercenaires pro-Riyad de se ravitailler en armes.

PressTV / French / 14 avr.

Des sources locales à Taëz ont rapporté que 20 commandants et officiers émiratis et israéliens sont entrés à al-Mokha dans la province de Taëz .La présence israélienne à Taëz dont le verrou est une protection pour des îles du sud yéménite témoigne de la crainte du camp US/Israël de voir Ansarallah, une fois rassuré du sort de Maarib, faire une fulgurante avancée vers Aden, et de là vers Mocha et d'autres localités du Sud, l'entité comptant comptant énormément sur ces régions pour pouvoir imposé une "surveillance assidue sur l'action d'Ansarallah", tout en ayant un droit de vue sur "le trafic aérien et maritime dans le sud de la mer Rouge et à travers le détroit de Bab el-Mandeb". 

Comment les Emirats servent de paravent à une extension "maritime" de l'entité sioniste

PressTV / French / 24 août 2020

Taëz est en effet le bastion des forces fréristes d'Islah. Si Maarib  tombe, Taëz tombera aussi, ce qui changera de fond en comble la donne dans le détroit de Bab el-Mandeb, et ce, à rebours des plans préétablis des sionistes. En effet, Taëz repris, Ansarallah renforcera sa présence dans le sud, le sud ouest et le détroit de Bab el -Mandeb, ce qui est loin d'être une bonne nouvelle pour le régime israélien qui dépend à 90% du commerce maritime pour sa survie. Une mer Rouge et un détroit de Bab el-Mandeb placés sous l'autorité d'Ansarallah, cela veut dire non seulement un commerce maritime israélien perturbé mais encore des échanges militaires Israël/Reste du monde, menacés. 

 

 Les violents affrontements qui ont  lieu dans le centre de la province de Taëz ne peuvent laisser indifférents Tel-Aviv qui pannique au point d'y envoyer ses officiers. Selon les dernières informations, les positions des combattants yéménites sont complètement stabilisées au centre de Taëz.

Israël : Méga opération d'Ansarallah

Israël : Méga opération d'Ansarallah

Attaque contre la base "navale" US/Arabie à al-Jubail sur la côte Est 

Les combattants yéménites opérent surtout sur l'axe sud des zones d'al-Nuba et d'al-Zubayra où ils lancent des attaques surprises contre des spires affiliés à la coalition, pour sécuriser  des localités situées sur la route Taëz Aden. Les forces yéménites se trouvent désormais  à environ 3 kilomètres de la ville d'al-Hasahs, limitrophe de la province de Lahij qui se situe entre Taëz et Aden, et à 4 kilomètres de la région de Souq al-Rabo, située au nord de la province de Lahij. 

Israël : méga surprise d’Ansarallah?

Israël : méga surprise d’Ansarallah?

Apocalypse : des frappes de missiles conjuguées 

La route stratégique Taëz- Aden traverse Souq al-Rabo et al-Hasas. Après la libération de ces deux zones, les combattants yéménites tenteront de bloquer cette route pour couper le ravitaillement en armes de la coalition depuis Aden et Taëz. Et ce sera le début de la fin de l'occupation des ports du sud yéménite. Les forces yéménites se sont rendues maîtres d’environ 45 % de la province de Taëz, y compris les régions du nord, du centre et de l'est alors que les mercenaires pro-Riyad ont également occupé environ 55 % de ce gouvernorat, y compris les régions du sud et de l'ouest.

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/05/651978/Maarib-les-forces-de-Sanaa-avancent-vers-le-nord

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire