DES ARMES DE LA COALITION SAOUDIENNE SAISIES. UN NOUVEAU MASSACRE COMMIS A TAEZ

  • Par
  • Le 19/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans YEMEN

Yémen: des armes de la coalition saisies à Midi, la coalition commet un nouveau massacre à Taez

 Depuis 1 jour  18 novembre 2016

Des munitions de la coalition saoudienne saisies par les forces yéménites
Des munitions de la coalition saoudienne saisies par les forces yéménites

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

Des munitions de la coalition saoudienne saisies par les forces yéménites
Des munitions de la coalition saoudienne saisies par les forces yéménites

Média militaire, instance médiatique de l’armée yéménite et du mouvement Ansarullah a publié jeudi de nouvelles images sur la confiscation d’armes de la Coalition arabe menée par l’Arabie saoudite contre le Yémen.

Ces équipements militaires ont été saisis après de violents combats ayant opposé les soldats de l’armée et les combattants d’Ansarullah aux mercenaires de la coalition au nord du désert de Midi.

Les mercenaires de la coalition ont abandonné leurs munitions et différentes types de roquettes après avoir été repoussés par les forces yéménites , alors qu’ils tentaient d’avancer vers Midi.

Un nouveau massacre à Taez

Des munitions de la coalition saoudienne saisies par les forces yéménites
Des munitions de la coalition saoudienne saisies par les forces yéménites

Les forces de la coalition saoudo-US ont mené jeudi soir un nouveau massacre contre les civils yéménites à Taez. La coalition a bombardé un des quartiers résidentiels de cette région du sud-ouest du Yémen.

Le correspondant de la chaine d’informations yéménite AlMassirah a fait état de 50 civils tués et blessés suite à des tirs de mortier des mercenaires de la coalition visant un quartier résidentiel et un marché populaire dans la région de Softel, au centre de Taez.

Et d’ajouter : l’hôpital de la ville a reçu 7 martyrs et 11 blessés grièvement atteints, alors que des dizaines d’autres victimes étaient toujours ensevelies sous les décombres des domiciles bombardés.

La délégation pro-Hadi admet la trêve après des excuses US

Sur le plan politique, la chaîne al-Massirah proche d’Ansarullah a rapporté que la délégation représentant le président démissionnaire pro-saoudien, Abed Rabbo Mansour Hadi, avait également admis la trêve. Ce changement de position intervient après l’excuse présentée par le vice-secrétaire adjoint du département d’État américain.

Auparavant l’Agence de presse yéménite Saba a rapporté que le vice-secrétaire d’État adjoint, Tim Lenderking, et l’ambassadeur américain en poste à Sanaa, Matthew H. Tueller, se sont entretenus  jeudi à Riyad avec le président démissionnaire du Yémen, Mansour Hadi.

Selon cette dépêche, le vice-secrétaire d’État adjoint a remis un message écrit du secrétaire d’État John Kerry à Hadi et lui a annoncé que le gouvernement démissionnaire du Yémen avait mal compris son plan de paix.

Selon l’Agence de presse yéménite Saba, le vice-secrétaire d’État adjoint a prétendu que le gouvernement (démissionnaire) fait partie des composantes essentielles jouant un rôle dans le rétablissement de la paix au Yémen.

Le gouvernement démissionnaire du président Abd Rabbo Mansour Hadi (pro-saoudien), avec lequel Kerry ne semble pas avoir pris de contact, avait vivement réagi à la proposition du chef du département d’Etat.

« Le gouvernement yéménite n’est pas au courant des déclarations de M. Kerry et ne s’estime pas tenu par ces déclarations », a dit le ministre démissionnaire Abdel Malek al-Mekhlafi.

Le chef de la diplomatie américaine avait indiqué avoir longuement rencontré à Oman, où il a séjourné lundi, des négociateurs de la délégation nationale (armée + Ansarullah).

Cette initiative a ensuite fait l’objet de consultations mardi entre Kerry et des dirigeants saoudiens et émiratis, en l’occurrence le puissant vice-prince héritier et ministre de la Défense Mohammed ben Salmane et l’homme fort d’Abou Dhabi, le prince Mohammed Ben Zayed.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/105510


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire