DES TERRORISTES FUYANT ALEP ARRIVENT A ADEN

Ankara envoie des terroristes d'Alep à Aden

Sat Dec 31, 2016 6:16AM

 


 

Selon des sources sécuritaires au Yémen, un avion turc avec à son bord 150 terroristes de Daech s'est déposé vendredi à l'aéroport d'Aden dans le sud du pays.

Al Massira qui rapporte cette information se réfère aux sources de sécurité pour affirmer que les " daechistes en question faisaient partie des terroristes évacués d'Alep en Syrie". 

Les forces d'Ansarallah. (Archives)

" Ces terroristes ont débarqué à Aden et ils ont été tout de suite placés sous le commandement des forces d'occupation émiraties". Toujours selon la chaîne, un avion turc devrait évacuer dans les hôpitaux turcs 158 autres mercenaires saoudiens, blessés ces derniers temps au cours des combats à Taëz contre l'armée yéménite et Ansarallah. 

Après avoir échoué à Alep, les Etats-Unis et leurs alliés surtout l'Arabie saoudite n'ont d'autres choix que de "recaser" leurs mercenaires et éviter leur retour dans leur pays d'origine. La guerre que mène depuis bientôt deux ans l'Arabie saoudite contre le Yémen sur fond de massacre sans précédent des civils et destruction quasi systématique des infrastructures du pays n'ont rien apporté au régime de Riyad qu'un discrédit total en termes politique et un déficit budgétaire colossal. 

Que cherche Riyad à Nehm? 

Dans le camp d'en face, en dépit du très lourd bilan des pertes et des dégâts, la guerre a permis l'unité des Yéménites. Les forces de l'armée nationale et d'Ansarallah se sont dotées en deux ans d'une puissance balistique qui leur permet de viser désormais des cibles sur le sol saoudien. Les villes frontalières saoudiennes de Najran et de Jizan sont désormais le théâtre de combats des forces yéménites contre l'armée des Saoud qui abandonnent l'une après l'autre leurs bases militaires. 

Une dernière tentative des militaires saoudiens et des mercenaires de Riyad pour s'infiltrer à Nehm dans l'Est de Sanaa a prouvé une nouvelle fois à quel point cette guerre matériellement dévastatrice pour le Yémen a permis l'émergence d'un "facteur yéménite" aux portes de l'Arabie saoudite. Mercredi dernier des dizaines de mercenaires appuyés par l'aviation saoudienne ont essayé de s'infiltrer à Nehm avant d'être violemment repoussés. 

La localité de Nehm est entourée des monts Al-Fazaa, soit l'un des passage les plus stratégiques dans cette région qui mène droit au centre de la province de Sanaa. L'offensive du mercredi dernier a échoué en partie en raison d'étroite collaboration de la tribu "Bakil" qui peuple Sanaa, Maarib et Jazf . Il s'agit de l'une des principales tribus yéménites dont le soutien pourrait s'avérer déterminent pour l'une ou l'autre partie. Nehm est un rempart naturel pour la capitale dans la mesure où c'est une région montagneuse. Les trois bases militaires qui s'y trouvent font office de fortification pour la capitale et ce sont justement ces trois bases dont le régime de Riyad cherche à s'emparer depuis plus de 20 mois. 

Depuis mercredi dernier, Nehm est devenu un cimetière pour les forces d'agression saoudiennes et leurs mercenaires. 

  • http://presstv.com/DetailFr/2016/12/31/504184/Daech-dAlep-dbarque--Aden
  •  

     

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire