LA RESISTANCE YEMENITE PREND D’ASSAUT PLUSIEURS BASES DE L’ARMEE SAOUDIENNE A JIZANE (SUD DE L’ARABIE)

Yémen : Assaut contre les bases saoudiennes à Jizane. Protestations anti-coalition à Taez

 Depuis 8 heures  13 décembre 2020

Un combattant d'Ansarullah à Jizane

Un combattant d'Ansarullah à Jizane

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

 

 

 

 

Rédaction du site

Les troupes de l’armée yéménite et d’Ansarullah ont pris d’assaut, samedi 12 décembre, plusieurs bases de l’armée saoudienne et de ses mercenaires dans la région frontalière de Jizane (sud de l’Arabie).

Le média militaire des forces yéménites a filmé cette opération qui a causé des pertes humaines et matérielles dans les rangs de l’ennemi, a précisé la télévision yéménite AlMasirah.

Il s’agit de la deuxième attaque du genre en une semaine contre les bases saoudiennes à Jizane.

Protestations anti-coalition à Taez

Protestations à Taez

Protestations à Taez

Sur un autre plan, plusieurs manifestations ont éclaté, samedi, dans les provinces de Taez (sud-ouest), Hadramout (sud) et autres. Des dizaines de milliers de manifestants ont protesté contre la politique destructrice adoptée par la coalition saoudo-émiratie qui a entrainé à la détérioration de la situation économique au Yémen et à l’effondrement de la monnaie locale, a rapporté le quotidien AlQuds al-Arabi.

Les manifestants à Taez ont appelé les belligérants à mettre fin au pillage systématique des revenus économiques nationaux, en particulier les produits pétroliers, à accélérer l’ouverture des ports et aéroports, et à reprendre l’exportation du pétrole et du gaz vu qu’ils représentent la principale source des exportations  yéménites.

Les manifestants ont brulé les portraits des chefs des milices saoudiennes et émiraties et brandi des banderoles dénonçant le silence du gouvernement démissionnaire yéménite (pro-saoudien) face au pillage mené par les pays de la coalition.

Ces manifestations dans les zones contrôlées par la coalition interviennent après la détérioration du rial yéménite qui a atteint  son plus bas niveau, depuis le début de la guerre saoudienne contre le Yémen en mars 2015.

https://french.almanar.com.lb/1959278

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire