LA RESISTANCE YEMENITE REPOUSSE UNE OFFENSIVE CONTRE SANAA ET LIBÉRE 2500 KM2

Yémen : Ansarullah a repoussé une offensive contre Sanaa et libéré 2500km2

 Depuis 4 heures  29 janvier 2020

Carte des zones conquises par l'armée et Ansarullah
Carte des zones conquises par l'armée et Ansarullah

 Monde arabe - Spécial notre site - Yémen

 

Rédaction du site

sariiLes forces armées yéménites qui comprennent des unités de l’armée et les combattants d’Ansarullah ont repoussé une attaque contre la capitale Sanaa et libéré quelque 2500 km2,  a révélé ce mercredi 29 janvier leur porte-parole le général Yahia Sarii, lors d’un point de presse, rapporte le site en ligne de la télévision yéménite proche d’Ansarullah, al-Masirah.

C’est la première que le général yéménite s’exprime sur les récents évènements, depuis que les forces de la coalition saoudienne ont lancé le lundi 20 janvier un assaut en direction de Sanaa, en intensifiant les attaques sur le front de Nehm.

« Nos forces armées sont parvenues ces derniers jours à contrer une offensive ennemie importante qui visait la capitale Sanaa et ont lancé une contre-attaque pour libérer toutes les régions de Nehm , infligeant aux forces de l’ennemi des pertes importantes dans les vies et les armes », a-t-il déclaré, indiquant que l’opération était baptisée « Al-Bouniane Al-Marsous », un terme qui signifie Structure solide.

Selon lui, ces forces ont par la suite poursuivi leur progression en direction de la ville de Ma’reb , libérant sur leur chemin plusieurs gouvernorats dans les deux provinces de Ma’reb et al-Jawf, sur une superficie de 2500 km2 .

M. Sarii a fait état de plusieurs milliers de tués, de blessés et de capturés, parmi les mercenaires de la coalition saoudienne, durant cette bataille. «  A Nehm, les forces de l’ennemi formées de 17 brigades militaires et de 20 bataillons ont été repoussées et vaincus et leur équipement a été saisi », a-t-il ajouté.
« Ont été vaincus deux brigades de la zone 3, stationnées dans le gouvernorat Sarwah, et trois autres de la region-6 concentrées à al-Jawf », a-t-il aussi précisé.

Selon lui, les forces armées ont permis l’évasion de quelques centaines des membres des forces ennemies , sur ordre du commandement de l’armée, « dans le but de préserver l’orgueil de ceux qui ont décidé d’abandonner la bataille ».

En riposte à l’escalade aérienne des ennemis, la force balistique et l’armée de l’air ont réalisé des opérations spéciales en profonduer dans le territoire saoudien visant la compagnie d’Aramco dans la province de Jizane, les aéroports d’Abha et de Jizane, la base Khamis-Machit, a-t-il aussi rapporté.

Dans son communiqué, le général yéménite a salué « le rôle responsable des fils de Nehm et des provinces de Ma’reb et d’al-Jawf et de leurs tribus libres qui ont refusé les envahisseurs et les colonisateurs ».

« Les forces armées ne sont pas en guerre contre les fils honorables de la patrie… mais pour la défense de notre pays de l’offensive étrangère, de ses forces envahissantes et de ceux qui les appuient en trahissant la patrie », a-t-il affirmé.

Il a proposé à ceux qui se sont impliqués dans la trahison de la patrie de se repentir, assurant que « le pays a de la place pour tous ses fils. Nous tendons nos mains à tout le monde »

« Les forces armées poursuivront leur action en vue de libérer tout le territoire yéménite et réaliser l’indépendance », a-t-il conclu.

Avec l’aide des puissances occidentales, l’Arabie saoudite et son allié les Emirats arabes unis mènent une guerre féroce contre le Yémen afin de soumettre ce pays pauvre à leur diktat. Malgrè le grand déséquilibre des forces militaires en leur faveur, et les massacres commis contre la population soumise à un embargo sans merci, leurs efforts se sont soldés par un échec. La résistance des forces yéménites relève du miracle.

http://french.almanar.com.lb/1630598


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire