LA RESISTANCE YEMENITE S'APPRETE A REPRENDRE LA VILLE DE NAJRAN SITUEE DANS LE SUD SAOUDIEN, OCCUPEE DEPUIS 40 ANS PAR L'ARABIE

 

Yémen : la coalition saoudienne prise pour cible à Jizan

Friday, 11 December 2020 7:29 PM  [ Last Update: Friday, 11 December 2020 7:29 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les positions de la coalition saoudienne prises pour cible par les offensives d'Ansarallah. (Photo d'illustration)

Sur fond des spéculations selon lesquelles les États-Unis ont envoyé un message secret à Ansarallah lui suggérant de faire un deal, les forces armées yéménites ont lancé des opérations offensives contre les positions de la coalition saoudienne au fin fond de l’Arabie saoudite.

Cités par la chaîne de télévision Al-Masirah ce vendredi 11 décembre, les forces de l’armée yéménite et les combattants d’Ansarallah ont pris pour cible les positions et le quartier général des agresseurs sur le mont Jahfan à Jizan dans le sud de l’Arabie saoudite avec de lourdes attaques de missiles et d'artillerie, ayant causé des dégâts et des pertes au sein de l'armée saoudienne et ses mercenaires soudanais.

Les troupes saoudiennes et les mercenaires soudanais à la solde de Riyad ont également été surpris lors qu’ils ont été visés par les tireurs d'élite yéménites.

La nouvelle intervient alors qu’hier, les positions de Riyad à Maarib sont tombées entre les mains des combattants d’Ansarallah à l’issue des affrontements, les opposant aux miliciens à la solde de Riyad. Ces dernières opérations ont permis de reprendre le contrôle de la plupart des régions de la province de Maarib, se rapprochant ainsi de la dernière zone de présence des forces pro-Hadi.

Alors que les Américains et Britanniques se précipitent à al-Mahra, façon d'y implanter une base militaire et remplacer la province pétrolifère de Maaib qu'ils sont sur le point de perdre, les informations font état d'une redoutable décision prise contre Riyad: Sanaa s'apprête à reprendre la ville du Sud saoudien de Najran que les Saoudiens ont occupé il y a quarante ans. Cette décision intervient alors même que les États-Unis ont envoyé un message secret à Ansarallah comme quoi ils seraient prêts à négocier, même en dépit de Riyad, si Ansrallah coupe ses liens avec la Résistance.

Fin novembre, Ansarallah a également pris de court l’axe USA-Israël-Monarchie vassales du golfe Persique par le tir d’un missile de croisière, un Qods-2. L'engin a visé avec une effrayante précision la principale raffinerie et centre de distribution du pétrolier Aramco à Djeddah, deuxième ville d'Arabie saoudite, dotée d'un grand centre de commerce, et surtout située sur les bords de la mer Rouge, là où l'axe USA-Emirats-Arabie croit pouvoir dominer le trafic pétrolier et de marchandises, au détriment de la Résistance, mais aussi de la Chine et de la Russie.

Face-à-face USA/Ansarallah

Face-à-face USA/Ansarallah

La « libération » de Najran saoudienne est à l’ordre du jour de Sanaa 

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/11/640529/Yemen-Arabie-saoudite-Ansarallah-attaque

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire