LA RESISTANCE YEMENITE VEUT IMPORTER DES "ARMES IRANIENNES" ET FABRIQUER SES PROPRES ARMES

La Résistance yéménite veut importer des "armes iraniennes"

 
US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Attaque contre un convoi militaire de la coalition au Yémen. ©Al-Alam/Archives

Quelques jours après que l’ambassadeur iranien au Yémen, Hassan Irlu, a participé à un grand rassemblement du peuple yéménite à Sanaa à l’occasion du jour anniversaire de la bienheureuse naissance du Prophète de l’Islam (PSL), voici que l’ambassadeur yéménite à Téhéran, Ibrahim al-Deilami, réitère le droit de son pays à subvenir à ses besoins militaires.

« Nous avons le droit de fabriquer des armes pour nous-mêmes ; nous avons également le droit de chercher à accéder à une technologie qui nous permet de viser nos ennemis », a affirmé Ibrahim al-Deilami, lors d’une interview publiée ce lundi 2 novembre par l’agence de presse Tasnim. Les déclarations de l’ambassadeur yéménite à Téhéran ont été médiatisées alors que l’embargo sur la vente d’armes imposé à l’Iran a expiré il y a presque un mois, et que l’armée et les Comités populaires (affiliés au mouvement Ansarallah) du Yémen ne cessent de progresser sur le terrain, sur les fronts sensibles de la guerre.

Maarib/al-Jawf : nouvelle mauvaise surprise des forces de la coalition 

Les troupes de la coalition de guerre saoudienne ont commencé leurs attaques contre les combattants yéménites, depuis les zones frontalières communes au nord de la province de Maarib, surtout les hauteurs d’al-Alam Abyaz, a déclaré une source sur le terrain au site d’information et d’analyse politique Mashregh News.

« Des éléments affiliés à la coalition s'en sont pris à la région de Nazouad au sud de la région de Khob et al-Chaaf, mais les combattants yéménites déployés sur les lignes de confrontation dans la région d’al-Mayta se sont immédiatement aperçus des agissements des mercenaires saoudiens et, dans une réaction préventive, ont placé des pièges explosifs sur le passage des forces ennemies », précise la source, ajoutant que les nouvelles attaques de la coalition au sud de la province d’al-Jawf sont une reproduction de l’échec du récent scénario de la coalition dans les zones centrales de la région de Khob et al-Chaaf.

« Plusieurs mercenaires de la coalition ont été tués ou blessés lorsque leur convoi s’est heurté aux pièges explosifs des forces yéménites, celles-ci ayant réussi ainsi leur opération d’embuscade avec vitesse et précision », ajoute la source sur le terrain.

Un général de brigade et un colonel de la coalition saoudienne ont été tués et au moins 25 autres personnes, dont certains hauts commandants de la coalition ont été blessées au cours de l’opération d’embuscade menée par les forces yéménites, ajoute le rapport selon lequel les forces de l’armée et d’Ansarallah yéménites sont dans un état de parfaite disposition sur toutes les lignes de confrontation dans les deux provinces de Maarib et d’al-Jawf.

Les forces yéménites ont ainsi mis échec au plan des forces de la coalition qui cherchaient à occuper un autre morceau de terrain au sud-ouest de Khob et al-Chaaf, afin de parvenir aux régions montagneuses d’al-Aaqer, d’al-Dahiza, d’al-Dahlat et de Saara.

En cas de réussite, les éléments de la coalition pouvaient sécuriser relativement la présence de leurs mercenaires au nord-est des zones aux alentours de la base d’al-Kanayes et éloigner ainsi les combattants yéménites du camp militaire d’al-Ravik. En fait, les forces de la coalition cherchent à empêcher les forces yéménites de s’approcher de la route internationale Sanaa-Hadramaout.

De l’autre côté, des rapports en provenance du nord de la province de Maarib disent que les combattants yéménites continuent leurs efforts afin de nettoyer des zones de l’est et du sud-est de la base stratégique de Mas, dernier fief des forces de la coalition à l’ouest de la province de Maarib.

Ce camp militaire se situe entre la ville de Maarib sur l’axe de l’est et la ville de Sanaa sur l’axe de l’ouest. Les forces yéménites sont pour l’instant déployées à seulement 3 kilomètres du camp militaire Mas, ajoutent les sources sur le terrain.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire