LA RESISTANCE YEMENITE VISE LA CIA?

 

La Résistance yéménite renforce son action contre le Renseignement US/GB/Riyad

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Cette photo montre l'épave d'un drone Wing Loong appartenant à la coalition dirigée par l'Arabie saoudite après avoir été abattu par les forces yéménites dans le district de Hayran, dans la province de Hajjah, le 1er décembre 2019. ©Harbi press

Lors d’une réunion en présence de hauts officiers de renseignement yéménites, le chef du service de renseignement et de reconnaissance d’Ansarallah, Abdallah Yahya al-Hakem, a fait le point sur les dernières évolutions dans les zones de conflit.

Selon le site web de la chaîne al-Masirah, les participants à cette réunion ont examiné les agissements en termes de renseignement et de guerre des nerfs menés par la coalition saoudienne contre l’armée et les Comités populaires (affiliés à Ansarallah) du Yémen, ainsi que les moyens d’y faire face.

Ansarallah abat un RQ-20 US!

Ansarallah abat un RQ-20 US!

Un avion d’espionnage américain a été abattu, non loin de la frontière de l’Arabie saoudite. (en image)

« Nos efforts doivent être focalisés à des niveaux élevés sur la lutte contre la guerre électronique et cybernétique de l’ennemi », a souligné Abdallah Yahya al-Hakem.

Il a tenu à remercier les éléments du service de renseignement et de reconnaissance d’Ansarallah pour leurs activités dans diverses régions. « Les missions de notre service de renseignement et de reconnaissance, à l’intérieur aussi bien qu’à l’extérieur des territoires yéménites, ont mis la coalition saoudienne sous pression afin qu’elle réduise ses attaques contre le peuple yéménite », a-t-il précisé, faisant part, d’ailleurs, d’une « nouvelle phase de mesures stratégiques multidimensionnelles en termes de renseignement.

Lire aussi :

Prochaines cibles d'Ansarallah à Riyad? Palais royaux, QG de l'armée, bases US...

Le 12 juillet dernier, il a annoncé que les forces armées yéménites avaient établi une longue liste de cibles vitales et hyper-importantes se trouvant en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis, mais aussi à Tel-Aviv et dans des régions plus lointaines.

Sur le terrain, les forces yéménites continuent une lutte acharnée contre des terroristes de Daech et d’al-Qaïda soutenues par la coalition de guerre.

Les forces de l’armée et du mouvement d’Ansarallah s’en sont prises ce lundi 10 août à une position de terroristes de Daech dans la province d’al-Bayda.

Au cours de cette opération menée dans la région de Qifa de la province d’al-Bayda, les forces yéménites ont repris le contrôle des hauteurs de Jabal Noufan et du district de Safwan, rapporte le site d’information al-khabar al-yemeni.

La région de Qifa restait, pendant des années, occupée par les terroristes de Daech soutenus par Riyad qui les a toujours utilisés dans la plupart des opérations contre les forces yéménites à Sanaa. Le 4 mai dernier, l’armée et les Comités populaires yéménites ont annoncé la mort de Choqi Rafaan, un chef daechiste, dans le district d’Utmah dans la province de Dhamar.

Outre les terroristes de Daech, ceux du réseau al-Qaïda combattent dans différentes régions yéménites surtout dans la province de Maarib, aux côtés des éléments du parti Islah (la plus importante force affiliée à la coalition saoudienne sur le terrain) contre l’armée et les Comités populaires.

Importance stratégique de la libération de Maarib

Importance stratégique de la libération de Maarib

L’heure H de la libération de Maarib s’approche ; Ansarallah réalise sa menace de riposter au moindre agissement de la coalition de guerre saoudienne.

 

Partager Cet Article

SOURCE: PRESS TV

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/10/631475/Ansarallah-y%C3%A9men-guerre-%C3%A9lectronique-menace-arabie


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire